• Allergie et sensibilité alimentaire

     

     

    Allergie et sensibilité alimentaire

     

    Allergie et sensibilité alimentaire

     

    Allergie : vaste gamme de symptômes et maladies qui ont en commun : l’hypersensibilité à une ou plusieurs substances, connues sous le nom d’allergènes, lesquels déclenchent des symptômes désagréables ou nocifs.
    Presque toutes les substances imaginables peuvent avoir un potentiel allergène, mais les allergènes les plus courants sont le pollen, la fourrure, la poussière, les acariens détritivores, les médicaments, les cosmétiques, les teintures et certains aliments.
    Les symptômes associés aux allergies couvrent toute la gamme des réactions possibles. Parmi les plus courants, mentionnons les problèmes de peau, les changements d’humeur, la dépression, l’anxiété, les étourdissements, les troubles de l’apprentissage et de la concentration, les ennuis respiratoires,… La liste est pratiquement interminable.
    Les allergies alimentaires sont particulièrement difficiles à traiter, car elles se manifestent de manières très individuelle. Un aliment peut très bien déclencher des symptômes chez une personne et être complètement inoffensif chez une autre.
    Bien que certains aliments soient plus susceptibles que d’autres de causer des réactions allergiques, presque tous les aliments, à l’exception de l’agneau, du riz et du sel, ont été lié au moins une fois à des symptômes d’allergie.
    L’identification de la substance allergène dans un cas particuliers est souvent compliquée, car l’allergie n’est pas toujours causée par l’aliment lui-même, mais plutôt par les additifs qui entrent dans sa composition.
    Par définition, une allergie est spécifique à un patient en particulier et il est impossible d’affirmer catégoriquement qu’un aliment ou un autre est la cause d’une réaction précise. Toutefois, certains aliments sont plus souvent incriminés, notamment ceux qui apparaissent dans la liste que vous trouverez dans les aliments poisons.
    La  façon  évidente  de  traiter  une  réaction  allergique  consiste  à  éliminer  et  à  éviter  l’aliment incriminé, dans l’avenir. Cependant, l’identification de l’allergie peut prendre beaucoup de temps. Une autre méthode consiste à augmenter la consommation d’aliments qui ont la propriété de réduire la gravité de la réaction allergique ou de l’éliminer complètement.
    Une pratique traditionnelle chinoise recommande la consommation d’oignons pour contrer certaines allergies. Cette pratique a des fondements scientifiques, notamment lorsque l’allergie se manifeste par de l’asthme ou des troubles respiratoires.
    Par ailleurs, une étude récente, à découvert que les oignons contiennent des composés soufrés qui contrent les mécanismes biochimique que l’on rencontre lors de réactions allergique.
    On sait que les antihistaminiques peuvent contrer les réactions allergiques. Or, on peut faire augmenter la production d’antihistaminiques naturels par l’organisme, en prenant des doses élevées de vitamines C. Malheureusement, cette méthode exige la prise de doses importantes de cette vitamine, jusqu’à 2.000 mg par jour, ce qui entraîne des effets secondaires désagréables tels que des crampes d’estomac et de la diarrhée.
    Il a aussi été démontré qu’un composé extrait d’ananas, la broméline, avait la propriété de réduire les réactions allergiques. La broméline est vendue comme supplément et la dose recommandée est de 1-2 comprimés par jour.
    Comme nous l’avons déjà mentionné, n’importe que aliment peut être allergène, mais certains sont plus souvent responsables que d’autres de réactions allergiques.
    Le thé, la café, l’alcool, les produits à base de blé raffiné plutôt que de blé entier, et n’importe quel autre produit à base de grain, tous les aliments gras ou frits, la viande, et plus particulièrement la viande rouge, les fruits ayant un goût prononcé et acide, comme les oranges ou les cerises, plusieurs ingrédients entrant dans la composition des salades, y compris les radis, les oignons et les concombres,  les  produits  laitiers,  non  seulement  le  lait,  le  fromage  et  le  beurre,  mais  aussi nombreux produits transformés ou en conserve qui contiennent des ingrédients dérivés du lait, comme le petit lait, le lait écrémé, le lait en poudre et la matière sèche du lait.
    Comme la liste qui précède comprend presque tous les aliments de base, il est impossible de tous les éliminer de votre régime à la fois. La meilleure chose à faire consiste à en exclure quelques-uns de votre alimentation pendant un certain temps, et d’observer si vous vous sentez mieux. Dans le cas contraire, réintroduisez ces aliments dans votre régime et excluez-en un autre groupe, et ainsi de suite, jusqu’à ce que vous ayez identifié l’aliment dont l’exclusion vous procure un soulagement. Ajoutons enfin que les allergies alimentaires sont parfois une réaction négative à un ou plusieurs additifs incorporés aux aliments préparés.
    Quelques additifs souvent utilisés dans les aliments transformés, et des problèmes de santé auxquels ils ont été associés :
    Glutamate monosodique : c’est un agent de sapidité utilisé dans toutes sortes d’aliments transformés ou préparés. On l’a associé à une vaste gamme de symptômes comme la fatigue, des douleurs inexpliquées, des maux de tête et des migraines
    Huile végétale bromée : On l’incorpore souvent dans les boissons aromatisées aux fruits comme agent  liant.  Selon  certaines  recherches,  cet  additif  peut  s’accumuler  dans  les  graisses  de l’organisme. A long terme, cette accumulation peut entraîner de dangereuses réactions allergiques. Méthylcellulose : C’est un agent épaississant utilisé dans la mise en conserve des jus de fruits et autres boissons. Des études ont démontré que cette substance cause souvent des allergies.

     

     

    « RhumePourquoi devons-nous rire ? »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :