• Cadeaux de Noël : les règles d'or

     

     

     

    Cadeaux de Noël : les règles d'or

     

    Cadeaux de Noël : les règles d'or

     

    Normalement, le but des échanges de cadeaux à Noël n'est ni d'embarrasser, ni de provoquer le fou rire, encore moins d'engendrer déceptions et fâcheries. Et pourtant c'est bien parfois ce qui se produit !

     

    Nous avons décidé de réagir face à ce fléau en vous proposant quelques règles simples, assorties des témoignages d'internautes qui ont accepté de nous raconter les pires cadeaux qu'ils ont reçus à Noël. Vous nous remercierez quand vous ouvrirez vos paquets cette année !

     

    Règle n°1 : gare aux cadeaux utilitaires

     

     

    S'il y a bien quelque chose de périlleux à offrir, c'est un cadeau utilitaire. Bien sûr, il peut arriver qu'une personne demande explicitement un objet dont elle a l'utilité. Dans ce cas, pas de problème. Mais si le ou la destinataire n'en a pas émis le souhait, évitez d'offrir un aspirateur, une batterie de casserole ou une pelle avec balayette ! A moins, bien entendu, que vous ne souhaitiez faire passer un message avec le cadeau, ce qui serait d'un goût douteux et risque de vous attirer quelques ennuis.

     

     

    Témoignages :

     

    "Quoi de plus SUPER comme cadeau qu'une table à repasser pour Noël, une chance que je n'ai pas eu le bidon d'eau déminéralisée avec." Nathalie

     

     

    "Le pire des cadeaux de Noël.... Une cassette auto-nettoyante pour le magnétoscope, l'année de mes 40 ans, de la part du père de ma fille !!! Je m'en souviens encore, 15 ans après !!! Mais depuis, j'ai divorcé...." Marilou

     

    Règle n°2 : se renseigner avant d'acheter

     

     

    Ça peut paraître évident mais ça ne l'est pas pour tout le monde, visiblement. Au lieu d'acheter un cadeau à l'aveuglette, on se renseigne sur les centres d'intérêts et l'âge de la personne destinataire. De même, on demande aux autres invités ce qu'ils ont prévu d'acheter pour éviter les doublons...

     

     

    Témoignages :

     

    "Le jour de Noël ma grand-mère m'avait acheté une poupée mannequin. J'avais 12 ans et ça faisait très longtemps que je ne jouais plus aux poupées..." Adèle

     

     

    "Il m'est arrivé d'avoir un cadeau en triple lors d'un anniversaire, je ne vous raconte pas la tête des gens !" Hervé

     

    Règle n°3 : attention aux gadgets et halte au kitsch !

     

     

    Avant de craquer pour un objet que vous trouvez sympa, original, étonnant, posez-vous une simple question : est-ce un gadget ? Si vous pouvez répondre "oui" sans hésiter à cette question, c'est qu'il est peut-être temps de renoncer. Tout dépend de la personne à qui vous projetez de l'offrir. Certaines personnes, détestent les gadgets, au motif que ça encombre, que ça ne sert à rien. Leur demander d'adopter un objet décalé et inutile serait mal perçu. Quant aux objets kitsch, c'est un terrain encore plus miné ! L'immense majorité des gens manquent d'humour face aux objets kitsch et les trouvent tout simplement "too much". Le problème avec les goûts, c'est qu'on connait surtout les siens, alors en cas de doute, n'hésitez pas à demander conseil à plusieurs personnes.

     

     

    Témoignages :

     

    "Un faux aquarium avec des poissons en plastique dedans m'a été offert une année pour Noël. Ca m'a amusé 5 minutes, pas plus." Héloïse

     

     

    "Ma fille de 9 ans m'a un jour offert une lampe dont le pied était une poupée mannequin habillée de véritables coquillages. Je l'ai chaudement remerciée, mais j'en ai voulu au papa qui l'a laissée gaspiller son argent de poche au lieu de l'en dissuader, alors qu'un simple dessin m'aurait fait plaisir." Mathilde

     

    Règle n°4 : éviter le cadeau qui ne se suffit pas à lui-même

     

     

    Offrir différents éléments qui, mis bout à bout, donneront un super ensemble, c'est une bonne idée... à condition que l'on ne soit pas la seule personne à offrir un de ces éléments !

     

     

    Témoignage :

     

    "Le pire des cadeaux que j'ai jamais reçu était un livre : le tome "P" d'un encyclopédie d'animaux. Je n'ai jamais eu les autres tomes. Je suis, à présent, un expert au sujet des animaux commençant avec la lettre "P". Sunday

     

    Règle n°5 : se méfier des bonnes affaires

     

     

    Lorsqu'un joli cadeau vous semble étrangement bon marché, posez-vous des questions et vérifiez qu'il n'y ait pas un piège... Surtout si le cadeau en question vous est proposé dans un magasin qui écoule des stocks d'invendus...

     

     

    Témoignage :

     

    "A un Noël, j'ai reçu un agenda carnet. J'étais pas très enthousiasmé par le cadeau. Je l'ai ouvert pour voir comment il était fait. Il datait de l'année précédente." My Choub

     

    Les erreurs qu'on pardonne !

     

     

    Il peut arriver parfois qu'une erreur soit si mignonne qu'elle en devienne un motif de rapprochement. Par exemple, lorsque c'est la différence culturelle qui est à l'origine de l'erreur.

     

     

    Témoignage :

     

    "Mon cadeau le plus bidon vient de mon petit ami Chinois : il m'a offert du désodorisant en pensant que c'était du déodorant !" Suboa

     

    Faire plaisir à coup sûr

     

     

    Maintenant qu'on a fait le tour de toutes les mauvaises idées qu'il vaut mieux oublier, voici une petite astuce pour faire plaisir à coup sûr. Examinez votre idée de cadeau et posez-vous une seule question : est-ce que cet objet répond aux critères suivants :

     

    ♦ il est beau et élégant

     

    ♦ il valorise celui/celle qui le reçoit

     

    ♦ il est adapté à la personne et / ou universel

     

     

    Si vous pouvez répondre "oui" sans hésiter à une de ces questions, c'est que votre idée est sans doute excellente.

     

     

    « Nettoyer son ordinateurAstuces Jour des rois »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :