• Calculs biliaires

     

    Calculs biliaires

     

    Calculs biliaires

     

    Les calculs biliaires sont de petites masses solides composés de pigments de bile, de cholestérol et de sels de calcium, qui peuvent se former dans la vésicule biliaire. Bien qu’ils soient souvent présents sans causer de symptômes, les calculs biliaires peuvent aussi être très douloureux. Dans ce cas, les traitement médicaux conventionnels préconisent des médicaments pour les dissoudre, des interventions chirurgicales pour les retirer ou des thérapies aux ultrasons, pour les pulvériser.
    Les symptômes les plus typiques vont des malaises légers, s’accompagnant parfois de sensations de ballonnement, plus particulièrement après l’ingestion d’aliments riches en graisses, aux douleurs aiguës, pouvant s’accompagner de nausées et de vomissements. Si les symptômes que vous éprouvez sont graves, fréquents ou persistants, consultez un médecin.
    Consommer d’abondantes quantités de légumes peut contribuer à prévenir les calculs biliaires, (noix, pois, haricots secs, lentilles). Boire des jus de légumes (jus de céleri et un mélange fait de quantités égales de jus de carotte, de jus de betterave et de jus de concombre.
    Une consommation modérée d’alcool, 1/2 verre de vin ou de bière par jour, peut réduire de 40 % les risques de calculs biliaires, car l’alcool favorise la dégradation du cholestérol. Cependant, prenez bonne note que si vous buvez plus qu’il n’est indiqué ci-dessus, cela n’en améliorera nullement les effets bénéfiques.
    Réduisez votre consommation de cholestérol, car cette substance peut accroître de façons vos risques de souffrir de calculs biliaires :
    1) Les aliments riches en cholestérol favorisent l’obésité.
    2) Le cholestérol lui-même favorise la formation de calculs biliaires.
    Le café, même décaféiné, peut stimuler les contractions dans la vésicule biliaire et accroître, de ce fait, les risques de crises.
    Le sucre peut augmenter vos risques de développer des calculs biliaires, plus particulièrement si vous avez une alimentation faible en fibres, car il entraîne une élévation du taux de cholestérol dans la bile, ce qui favorise la formation des calculs.
    Sachez que même un léger embonpoint peut considérablement accroître vos risques de souffrir de calculs biliaires.
    Vous avez sans doute intérêt à perdre du poids, même si vous n’avez que quelques kilos de trop. Cependant, sachez qu’il est essentiel que vous maigrissiez lentement et graduellement, car une perte de poids trop rapide, peut accroître vos risques de développer des calculs biliaires..
    Ne sautez pas de repas, et surtout pas le petit déjeuner.
    La lécithine, qui se vend dans le commerce sous forme de gélules ou de granules, peut non seulement atténuer les douleurs pendant les crises, mais aussi réduire la fréquence des crises en modifiant la chimie de la bile, laquelle peut alors dissoudre les calculs existants.

     

     

    « Le savez-vous ?La secte juive essénienne »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :