• Ces boules qui roulent dans le désert

     

    Ces boules qui roulent dans le désert

     

    Ces boules qui roulent dans le désert

     

    Elles sont devenues une icône cinématographique, désignant la désolation, la sècheresse,
    les rues désertes où généralement, le duel de fin du western se termine dans le vent et le silence.
    C'est d'ailleurs le contraste que leur mouvement oppose à la concentration et l'immobilisme des acteurs
    qui en ont fait par la suite l'un des symboles du far-west ou des silences gênés qui suivent une blague un peu mauvaise.

    Tout le monde sait à quoi elles ressemblent, ces boules (de paille? de branches? de quoi!?) qui roulent
    dans le désert, ces petits buissons qui parcourent les routes et les rues sans vie, accompagnant le vent
    dans un silencieux périple à travers les plaines arides et désolées. Mais bon sang, comment s'appellent-elles donc?

    Ces petites boules - qui ne sont par ailleurs pas toujours de forme sphérique - sont des Virevoltants.
    En anglais Tumbleweed ("herbe qui tourne"), elles colonisent essentiellement les déserts des États-Unis
    ou les steppes de Russie : les virevoltants se trouvent en effet sur le continent américain depuis l'introduction
    probable en Dakota du Sud, dans les années 1870, de graines issues de Russie, de Salsola tragus.
    D'autres plantes également originaires d'Eurasie ont vraisemblablement été importées dans les cargaisons de graines,
    et ont trouvé leur place et pris racine sur le sol américain.

     

    Ces boules qui roulent dans le désert

     

    « Un pied de lit pour chambre d’enfantBricolage pour le carnaval des enfants »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :