• Civilisations disparues

     

     

    Civilisations disparues


    Ces peuples ont régné sur des parties de notre planète, avant de voir s’éteindre à jamais leur civilisation...

     


    Les Mayas


    Ils ont régné sur l’Amérique centrale durant 4000 ans. Les Mayas avaient une connaissance poussée de l’astronomie. Leur civilisation a disparu il y a 1200 ans : leurs villes ont été progressivement abandonnées. Et aujourd’hui, on ne sait toujours pas ce qui est à l’origine de cette extinction.

     


    Les Atlantes


    Peuple réel ou fictif? La cité de l’Atlantide, située sur une île au large de la Grèce, aurait été engloutie il y a plusieurs milliers d’années. C’est Platon qui a cité cette ville mythique dans ses écrits. De nos jours, des recherches archéologiques sont menées pour tenter de retrouver ce site. Qu’ils aient existé ou non, les Atlantes demeurent un thème couru des amateurs de littérature fantastique.

     


    Les Aztèques


    Cette civilisation a occupé la vallée de Mexico durant 14 siècles… jusqu’à l’arrivée du conquistador espagnol Hernan Cortés. Le chef de guerre européen écrase la civilisation précolombienne en moins de deux ans. Durant le siècle suivant, la population aztèque passe de 20 millions à moins de deux millions d’habitants. Le site de Tenochtitlan, avec ses pyramides du soleil et de la lune, demeure le plus important témoignage de cette civilisation.

     


    L’Empire khmer


    Si vous êtes déjà allé au Cambodge, en Asie du Sud-est, vous avez certainement visité le célèbre temple d’Angkor Vat. Cette bâtisse est un vestige de l’Empire khmer, qui a régné sur cette partie du monde durant 400 ans, avant de décliner au XIIIe siècle. Cet empire maîtrisait l’irrigation et l’architecture gigantesque. Mais les querelles politiques plongent l’empire dans la guerre, ce qui signe sa fin.

     


    Les Incas


    Ils nous ont laissé le Machu Picchu, incroyable site perché dans les montagnes des Andes. Pourtant, la tribu inca n’aura régné sur la cordillère des Andes que durant trois siècles, du XIIIe au XVIe. En 1532, l’arrivée des premiers conquistadors espagnols a sonné la fin de l’Empire inca, qui a vu passer sa population de 12 millions de personnes à 600 000 en moins d’un siècle seulement.

     


    Les Hommes de Neandertal


    L’homme de Néandertal est une branche à part de l’espèce humaine. Vivant en Europe de 30 000 à 28 000 avant notre ère, il a ensuite disparu, sans que l’on connaisse les raisons de son extinction. Mais il est possible que certains de ses représentants aient eu le temps de se croiser avec l’homo sapiens… et que nous portions un de ses gènes aujourd’hui.

     


    Les Anasazi


    Ce peuple vivait dans le sud-ouest des États-Unis, plusieurs siècles avant notre ère. Leurs villages étaient taillés à l’intérieur d’immenses falaises. Le parc national de Mesa Verde, au Colorado, abrite le plus grand site Anasazi : Cliff Palace est une bâtisse composée de près de 200 pièces, taillées dans le rocher. On ne sait toujours pas pourquoi le peuple Anasazi a disparu.

     


    Les Olmèques


    Ce peuple a occupé l’Amérique centrale, du Mexique au Costa Rica, durant sept siècles, soit de 1200 à 500 avant notre ère. Ces adorateurs du jaguar étaient passionnés de sculpture de la tête humaine. Leur civilisation est demeurée inconnue jusqu’au XIXe siècle, quand une immense sculpture de tête a été retrouvée. Celle-ci a inspiré le dessinateur Hergé, qui l’a fait figurer dans un album de son héros Tintin, Vol 714 pour Sydney.

     


    Les Assyriens


    Durant 15 siècles, l’Assyrie s’étendait sur une partie de la Turquie, de la Syrie, du Liban, de l’Irak et de l’Iran. Assour, la capitale, était une importante ville commerciale. Sa puissance a atteint son maximum 700 ans avant notre ère, quand elle dominait tout le Moyen-Orient, y compris l’Égypte. Mais les querelles politiques ont provoqué le déclin de l’empire assyrien. Ses villes prospères ne résistèrent pas, et l’ancien empire devint essentiellement rural, et dominé par les royaumes voisins.

     


    Les Celtes


    Quatre cents ans avant notre ère, la civilisation celte occupait la majorité de l’Europe de l’Ouest et de l’Europe centrale. Des tribus indépendantes les unes des autres maîtrisaient la fabrication des métaux. Quant aux guerriers, leur technique de combat préférée était d’effrayer leurs adversaires en les attaquant de front, à grands cris. Mais, désunis, les Celtes sont incapables de résister aux Romains au premier siècle de notre ère, qui ne laissent la civilisation celte subsister qu’en Irlande et en Écosse.

     


    Les Haumaka


    L’île de Pâques, située au large du Chili, a compté jusqu’à 2 500 habitants… avant que les colons européens amènent leurs maladies et réduisent la population à l’esclavage au XIXe siècle. Les Haumaka ne sont plus que 111 quelques années plus tard, soit huit fois moins que les Moaï, ces célèbres statues dont la fabrication est longtemps demeurée un mystère.

     


    Les Vikings


    Du VIIIe au XIe siècle, les Vikings ont conquis sans cesse de nouveaux territoires en Europe. Embarqués sur leurs fameux drakkars, ils débarquent en Angleterre, en France, sur les rives de la Méditerranée, et peut-être même jusqu’à Terre-Neuve. Finalement, les royaumes européens les repoussent jusqu’en Scandinavie, d’où ils étaient venus.

     


    Les Sumériens


    Ce peuple est réputé pour avoir inventé l’écriture et pour avoir décomposé l’heure en soixante minutes. De -3000 à -2000, la civilisation sumérienne se développe, laissant une grande autonomie à ses villes. Mais les querelles politiques et une offensive des Élamites voisins ont mis fin à cette civilisation.

     


    Les Achéménides


    Installés dans le nord de l’actuel Iran, les Achéménides ont dominé toute une région de la planète quelques siècles avant notre ère (-560 à -330). Leur empire s’étendait sur une grande partie du Moyen-Orient. Peu centralisateur, le pouvoir laisse de l’autonomie aux provinces. Mais l’empire s’inclinera devant la soif de conquête d’Alexandre le Grand.

     


    Les Phéniciens


    Ce peuple issu du Proche-Orient était parvenu à développer le commerce tout autour de la Méditerranée. Excellents navigateurs, les Phéniciens avaient réussi à stabiliser leur régime politique et à créer des comptoirs commerciaux maritimes de la Syrie à la Tunisie, où ils ont fondé la ville de Carthage. Durant mille ans avant notre ère, les Phéniciens ont ainsi développé les échanges commerciaux… au point de susciter l’appétit de peuples voisins. Mais seul Alexandre le Grand finira par prendre le contrôle de la Phénicie.

     


    Les Étrusques


    Le peuple étrusque vivait dans le centre de l’actuelle Italie, au cours des siècles précédant notre ère. Maîtrisant l’irrigation et le commerce, les Étrusques deviennent de plus en plus puissants. Ils rivalisent avec les Grecs, et transforment Rome en une véritable ville. Mais les Romains se libèrent : en trois siècles, les Étrusques cèdent du terrain pour finir écrasés par les Romains… qui leur emprunteront leurs divinités (Jupiter, Minerve, Hercule, etc.). Certains aspects de la vie étrusque demeurent méconnus, car les écrits étrusques demeurent indéchiffrables encore aujourd’hui.

     


    Les Mandans


    Ce peuple amérindien vivait dans le Dakota du Nord et le Dakota du Sud. En 1738, les Mandans font la rencontre de colons européens. Les échanges commerciaux de fourrure se développent entre les deux parties. Mais en 1837, une épidémie de variole décime les Mandans, qui ne sont alors plus qu’une centaine. Pour subsister, les Mandans se regroupent avec deux autres tribus, les Hidatsa et les Arikara. Le dernier Mandan décède en 1971.

     


    Le royaume d’Aksoum


    Cet empire s’étendait sur 1,2 million de kilomètres carrés (75 % de la superficie du Québec) au nord de l’Éthiopie. Aksoum était un passage idéal pour les routes commerciales qui reliaient la Méditerranée à l’Inde. Il a été le premier État d’Afrique à avoir sa monnaie. Son déclin serait dû à une grave sécheresse et à la surexploitation des terres.

     


    Les Nabatéens


    La célèbre ville de Pétra était la capitale de la Nabatène, ce royaume situé en Syrie et en Jordanie. Les Nabatéens attribuaient de nombreux droits aux femmes, dont celui de la propriété foncière, ce qui était assez rare à l’époque. La Nabatène finira par succomber à la conquête romaine. Pétra, qui aura compté jusqu’à 20 000 habitants, sera abandonnée après avoir été frappée par un violent séisme en 363.

     


    Les Bo


    En 2010, la dernière représentante de la tribu Bo est morte. Cette nation s’est éteinte après 65 000 ans de présence sur les îles Andaman, un archipel situé dans l’océan Indien. Marco Polo avait surnommé cet archipel le « pays des chasseurs de têtes ». Au XIXe siècle, les Britanniques y construisent le plus grand bagne du monde, où ils envoient leurs prisonniers politiques. Aujourd’hui, ces îles sont une destination touristique prisée.

     

    « Méridien (médecine traditionnelle chinoise)Quelques trucs à retenir.....!! »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :