• Comprendre son chat

     

     

    Comprendre son chat

     

    Comprendre son chat

     

    Parfois, ses comportements vous déroutent et vous énervent. Apprenez à mieux le comprendre.
    On dit souvent que le chat est, par définition, un compagnon idéal car il est câlin, gentil, calme et réconfortant. Mais il y a des moments où le petit félin pose problème. Ses comportements bizarres, ses gestes incompréhensibles et imprévisibles entraînent des quiproquos et parfois des coups de gueule.
    Le pipi hors litière : c’est gênant mais, hélas, assez fréquent. L’explication vient de la petite enfance et du cocon olfactif. En effet, le chaton ne peut pas éliminer tout seul ses commissions liquides et solides avant l’âge de trois à quatre semaines. C’est donc la mère qui lèche la région peri-anale et provoque l’émission de l’urine et des selles. Elle les avale pour ne pas attirer des prédateurs éventuels. Mais quelques petites fuites, inévitables, imprègnent le nid de la portée de l’odeur d’urine.
    Devenu adulte, le chat garde en mémoire ce souvenir olfactif, synonyme de sécurité et de confort. Quand il est subitement stressé ou quand il a une angoisse existentielle, le fait de parfumer votre tapis ou votre couette de cette odeur d’urine réconfortant aurait pour effet de le rassurer. Ces pipis hors litière seraient un moyen inconscient privilégié de régulation émotionnelle. Une bonne solution à ce problème serait la réorganisation de la litière. Le bac doit être propre, nettoyé au moins une fois par jour. Il doit être suffisamment grand dépourvu de couvercle et placé dans un endroit calme où le minou circule régulièrement. Eviter à tout prix les litières parfumées. Le chat a besoin de sentir son odeur.

    Pour se sentir à l’aise, le chat balise son territoire de marques olfactives. Il doit déposer des substances odorants sécrétées par des glandes sudoripares et sébacées situées autour de sa bouche, sous les pattes, sur les flancs, sous la queue et sur le front. Il le fait en se frottant aux meubles, aux objets et aux… humains qui font aussi partie de son territoire. Le chat nous balise, nous marque de sa signature olfactive pour nous inclure dans son environnement sécurisant. Telle est l’explication scientifique. Quand il se frotte contre nos jambes, nous fait des bisous ou nous caresse les joues avec son front, rien ne nous empêche de croire qu’il nous aime. La  même explication s’applique aux griffades. Notre petit félin griffe votre tapis ou votre canapé pour diffuser sa signature olfactive dont il a besoin pour se sentir bien. Sous ses coussinets se trouvent des glandes sudoripares qui libèrent son odeur lorsque ses griffes font scratch… Les griffades permettent à votre minet d’éliminer les tensions physiques et psychologiques par un agréable stretching musculaire. Souvent, après une bonne sieste, le chat se précipite sur l’accoudoir du canapé ou sur le tapis et s’étire de tout son long avant de planter ses griffes. La solution et de le rediriger vers un griffoir officiel après avoir sté plusieurs matériaux (carton, bois, tissu, corde, sisal), différents emplacements et différentes orientations (verticale ou horizontale).

     

     

    « L'homme à la conquête de son DieuPétition : Soutenez l’appel des Indiens d’Amazonie à l’ONU »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :