• Deuil – Ensuite…

     

    Deuil – Ensuite…

    Deuil – Ensuite…

     

    Après une disparition tragique, le deuil nous donne une certaine culpabilité, des flash-back et même des cauchemars, qui ne sont pas facile à faire disparaître...
    Il faudrait pour notre bien que l'on ne reste pas seule pour savoir confier nos angoisses, notre tristesse plus librement à des personnes qui ont déjà vécu cette situation.
    Nous étions nourries de l'affection de la personne décédée, aussi devons nous nous rapprocher davantage de nos proches ou créer de nouvelles relations afin de subvenir à nos besoins affectifs.
    On peut aussi écrire sur papier les émotions que l'on ressent.
    Et, avec le temps on reprend nos activités, on fait de nouvelles rencontres, on fait des projets même modestes. Mais on évitera de faire de grands changements durant la première année...
    On peut prendre soin de soi le plus possible et maintenir la routine normale... Surtout continuer à bien s'alimenter. Faire des choses qui nous plaisent et nous font du bien au moral. La mort de cette personne qui nous était si chère doit nous faire comprendre que chaque jour que l'on vit est un cadeau.
    Le deuil que l'on vit, c'est aussi la vie après la mort, notre vie après la mort de la personne...
    Le destin s'écrit sans la personne... Aussi faire en sorte que l'on se sente entouré, écouté, soutenue.
    S'aider à sortir de la sphère du deuil, à reprendre goût à la vie !

    Deuil – Ensuite…

     

    Le deuil est douloureux, perdre une
    Personne que l’on a aimé et que
    L’on aime toujours.

    C’est aussi la fin d’une relation
    Amoureuse ou d’événements qui
    Bouleversent notre vie et qui
    Nécessite une adaptation.

    Je renie la perte de cette personne,
    Je ne crois pas que ce soit possible.
    Sur le coup, je ne ressens rien car
    Je suis sous le choc.
    Pourquoi m’as-tu abandonnée ?
    Je suis en colère, je suis frustrée,
    C’est trop injuste, je ne comprends
    Pas, tu m’as trahie !

    Je peux aussi retournée ma colère
    Contre mon entourage mais je ne
    Dois pas agresser verbalement et
    Physiquement les autres. Je dois
    Surtout en parler à quelqu’un de
    Confiance.

    Je me sens coupable. Reviens !
    J’ai des torts. Pourquoi je ne t’ai
    Pas dis « je t’aime «
    Je dois regarder droit vers mon
    Avenir, je dois penser à moi car je
    Ne peux rien y changer.

    Je suis triste, je pleure beaucoup,
    Je n’ai plus goût à rien.
    Je dois continuer mes activités
    Pour ne pas sombrer dans la
    Dépression, je dois penser aux
    Autres qui sont encore avec moi.
    Je garde de bons souvenirs de toi
    Et de moins bons, je dois reprendre
    Confiance en moi pour me sentir
    Mieux et ne plus voir mon avenir
    Aussi sombre.

    J’ai de nouveaux rêves et je me fais
    Plaisir. Je vis avec la perte de toi,
    Je pense encore à toi parfois mais
    J’ai moins mal et avec le temps,
    Je me remets lentement.
    J’ai de bons amis que j’aime et qui
    M’aiment.
    J’en parle de ma souffrance qui
    Diminue et qui me fait grandir.

     

    « Je suis la résurrection et la vie » (Jean 11:25).

    Il y a environ 2000 ans, dans un petit village situé à l’extérieur de Jérusalem, deux sœurs ont vu leur frère tomber malade et mourir. Marie et Marthe aimaient beaucoup leur frère, Lazare, et leur angoisse était grande. Leurs amis et leurs voisins essayaient de les réconforter mais en vain. Leur chagrin était si grand qu’en les voyant, Jésus fut rempli de compassion et pleura (voir Jean 11:30-35). Nous pouvons peut-être imaginer ce qu’a ressenti Marthe quand le Sauveur lui a dit : « Ton frère ressuscitera » (Jean 11:23). Sa réponse traduisait une certaine compréhension du plan de salut. « Je sais qu’il ressuscitera à la résurrection au dernier jour » (Jean 11:24). La réponse que le Seigneur fit à Marie l’a énormément rassurée. « Je suis la résurrection et la vie » (Jean 11:25). Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort ; « et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais » (Jean 11:25-26).
    Marthe rendit solennellement témoignage de lui : « Je crois que tu es le Christ, le Fils de Dieu, qui devait venir dans le monde » (Jean 11:27).La foi de Marthe fut bientôt satisfaite lorsque Marie et elle furent réconfortées par le pouvoir de Dieu qui se manifesta dans le fait que leur frère fut ramené à la vie.

    Jésus a saisi l’occasion d’enseigner : « L’heure est venue où le Fils de l’homme doit être glorifié. En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé qui est tombé en terre ne meurt, il reste seul ; mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruit » (Jean 12:23-24).

    Ses paroles peuvent nous aider, tout comme elles aidèrent Marthe, à surmonter le chagrin que cause la mort d’êtres chers.

    Nous pouvons également trouver du réconfort, puis de la joie quand nous comprenons que la mort est une étape nécessaire vers la résurrection et la vie éternelle.  Cela nous donne de l'espoir !

     

    Télécharger « Deuil – Ensuite….pdf »

     

    Télécharger « Démarches et formalités après un décès FRANCE.pdf »

     

    Télécharger « Démarches et formalités après un décès BELGIQUE.pdf »

     

    Télécharger « Comment parler de la mort à un enfant.pdf »

     

    Télécharger « Parler du deuil à un enfant.pdf »

     

    Deuil – Ensuite…

    Deuil – Ensuite…

     

     

    « Noël des animauxSOPRANO - FERME LES YEUX ET IMAGINE-TOI FEAT. BLACKO [CLIP OFFICIEL] »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :