• Hippopotame nain

     

    Hippopotame nain

     

    Hippopotame nain

     

    ou Hippopotame pygmée Hexaprotodon liberiensis

    Hippopotame pygmée est classé soit dans le genre Choeropsis (terme issu du grec ancien et signifiant « qui ressemble à un porc ») soit dans le genre Hexaprotodon (terme grec ancien qui signifie « qui a six protodontes », c'est-à-dire six molaires à tubercule unique)3. Son nom vernaculaire d'hippopotame nain ou d'hippopotame pygmée est ambigu du fait que les scientifiques occidentaux ont découvert plusieurs espèces fossiles d'hippopotames de petite taille.

    Règne Animalia - Embranchement Chordata - Sous-embr. Vertebrata - Classe Mammalia - Sous-classe Theria - Infra-classe Eutheria - Ordre Artiodactyla - Famille Hippopotamidae - Genre Hexaprotodon - Nom binominal Hexaprotodon liberiensis

    Il existe deux sous-espèces, la seconde étant éteinte :

    sous-espèce Hexaprotodon liberiensis liberiensis / sous-espèce Hexaprotodon liberiensis heslopi

    Le comportement de l'hippopotame nain diffère de celui de l'hippopotame commun sur bien des points. Il est beaucoup plus proche de celui du tapir

    Par le passé, à Madagascar vivaient 2 sous-espèces appelés par les Malgaches : Ombry Rano. Il mesure 2m de long, la moitié de l’hippopotame d’Afrique et une hauteur de 80 cm au garot.

    Il était très facile de les chasser pour leur chair délicieuse. De ce fait, il disparu au début du 20ème siècle, ainsi que ceux du Nigéria en Afrique. Ils vivent également en Sierra Léone, en Guinée, au Libéria, et peut-être encore en Côte d’Ivoire.

    L'hippopotame nain se nourrit d'herbes, de feuilles, de racines et de fruits. Il n'est pas matinal ! Il se réfugie dans la forêt dense jusqu'au début de l'après-midi. Vers 15 heures, la faim se fait sentir, et ils se met à chercher de la nourriture. Il se crée un corridor dans les buissons… avec ses dents. Ce festin peut durer jusqu'au milieu de la nuit.

    Alors que les hippopotames communs sont grégaires, les hippopotames nains vivent seuls ou en petits groupes, généralement un couple ou une mère et son petit. Les hippopotames nains ont tendance à s'ignorer plutôt qu'à s'affronter en cas de rencontre.

    La plus grande menace pour les hippopotame nains dans la nature est la perte de leur habitat. En effet, les forêts où ils vivent sont maintenant souvent exploitées pour la production de bois, l'installation de populations ou la mise en valeur agricole et peu d'efforts sont faits pour replanter les zones déboisées. Lorsque les forêts rétrécissent, les populations deviennent plus fragmentées, ce qui conduit à moins de diversité génétique dans le potentiel de reproduction de l'espèce et il y a moins de 3.000 individus dans la nature.

    Aujourd'hui, en raison de leur mode de vie très discret, les hippopotames ne sont pas exploités pour la chasse de subsistance, mais ils sont tirés par des chasseurs opportunistes. Leur viande est, dit-on, d'excellente qualité, rappelant celle du sanglier; contrairement à celles de l'hippopotame commun, les défenses de l'hippopotame nain n'ont pas de valeur. Les effets des guerres civiles en Afrique de l'Ouest sur l'hippopotame nain ne sont pas connus, mais ils ne sont probablement pas positifs. Si les hippopotames communs adultes n'ont pas de prédateurs naturels, les hippopotames nains peuvent être tués par des léopards, des crocodiles et des pythons. Le nombre d'hippopotames tués de cette façon n'est cependant pas connu.

    Hippopotame nain

    Hippopotame nain

    Hippopotame nain

    Hippopotame nain

    Hippopotame nain

     

     

     

    « Les premiers secoursHistoire sur Le yoga »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :