• Invitez dans votre jardin la petite faune

     

     

    Invitez dans votre jardin la petite faune

     

    Les reptiles et amphibiens

     

     

     

     

     

     

    Invitez dans votre jardin la petite faune

     
    La couleuvre à collier

    Invitez dans votre jardin la petite faune

    La couleuvre d’Esculape

    Invitez dans votre jardin la petite faune

     

    La couleuvre affectionne les milieux humides, contrairement aux vipères. On la distingue de cette dernière par ses pupilles rondes, une t^te moins triangulaire et par sa taille généralement plus grande. La couleuvre à collier et la couleuvre d’Esculape figurent parmi les plus communes au jardin. Cette dernière grimpe aux arbres et sur les toits. Elle aime les insectes, les lézards, les petits mammifères… Protégée comme tous les reptiles, la couleuvre régule les populations de campagnols, de mulots et de musaraignes. En évitant les pesticides et en étant attentif avec la tondeuse, le coupe-fil… Maintenez des tas de feuilles, de bois ou de pierres où elle pourra hiberner.

    La grenouille verte

    Invitez dans votre jardin la petite faune


    La grenouille rieuse

    Invitez dans votre jardin la petite faune


    Parmi les nombreuses espèces de grenouilles, les grenouilles vertes sont les plus communes. Elles regroupent en réalité trois sous-espèces, dont la rieuse, qui s’hybrident. Elle mange des petits insectes (mouches, fourmis, coléoptères…), qu’elle chasse à l’affût grâce à sa longue langue collante. Adulte la grenouille consomme de nombreuses chenilles, vers et mollusques, surtout la nuit. Leurs populations ont régressé avec la disparition des zones humides. La grenouille fréquente les mares aux pentes douces, d’une profondeur maximale d’un mètre et riches en plantes aquatiques, donc pas trop ombragées. Evitez les poissons, grands consommateurs de têtards. Elle aime les tas de pierres, de planches. Les œufs de grenouille sont pondus en amas globuleux, à la différence des pontes de crapauds, qui sont en chapelets.

    Les lézard des murailles

    Invitez dans votre jardin la petite faune


    Le lézard mesure une vingtaine de centimètres et sa couleur varie : gris, brun, verdâtre, plus ou moins rayé… Il hiberne l’hiver et se prélasse tout l’été au soleil. Il mange des araignées, des insectes, des vers de terre… qu’il chasse à l’affût. Protégé, il consomme des chenilles, grillons, criquets, sauterelles, pucerons, mouches, voire de petits escargots. En supprimant les insecticides au jardin et en conservant des murets et des tas de pierres sèches dans des zones ensoleillées. Vous pouvez lui aménager un point d’eau et prévoyez des abris anti-chats sur les murs lisses et sans fissures, en fixant une ardoise sur deux tasseaux par exemple. La queue du lézard peut se casser lorsqu’elle est attrapée par un prédateur, ce qui permet la fuite. La queue repoussera une fois seulement. On appelle ce phénomène l’autotomie.

    La salamandre tachetée

    Invitez dans votre jardin la petite faune


    La salamandre

    Invitez dans votre jardin la petite faune


    Impossible à confondre avec sa peau noire, luisante, et ses tâches jaune vif, la salamandre tachetée est exclusivement terrestre, sauf pour la ponte. Les larves deviennent adultes en 3 mois. Elle mange des limaces et vers de terre surtout, mais aussi cloportes, araignées, coléoptères, voire tritons et petites grenouilles. Les larves mangent quant à elles des larves d’insectes. Ses couleurs indiquent sa toxicité aux prédateurs, mais cet auxiliaire du jardinier n’est pas dangereux pour l’homme. Cette espèce qui vit la nuit est protégée. En creusant une mare et en gardant des tailles de feuilles, du bois mort, des vieilles souches… Vous pourrez les reconnaître individuellement grâce à leurs tâches d’une année sur l’autre. On trouve des individus orangés dans le Sud-Ouest.

    Le triton marbré

    Invitez dans votre jardin la petite faune


    Le triton palmé

    Invitez dans votre jardin la petite faune


    Triton  (crêté)

    Invitez dans votre jardin la petite faune


    Triton ponctué

    Invitez dans votre jardin la petite faune


    Triton alpestre

    Invitez dans votre jardin la petite faune


    Ce drôle d’amphibien vit à la fois sur la terre ferme et dans l’eau, où il se reproduit. Durant cette période, il est surtout actif la nuit et les mâles arborent pour parader une crête et des couleurs éclatantes. Il passe l’hiver sous l’eau, sous des souches… Selon la rigueur du climat. Il mange des vers, limaces, chenilles, larves de coléoptères, acariens… Composent son menu quotidiens. Protégés et menacés, les tritons régulent les insectes et mollusques aquatiques, les larves de moustique notamment. En bannissant les insecticides, en creusant un point d’eau peu profond (20 cm), de préférence sans poissons, bien entouré de végétation, pour qu’il puisse y pondre et en lui ménageant des tas de feuilles ou de branches mortes. Tritons palmés, ponctués, alpestre, marbrés ou crêtés, ces cinq espèces de tritons cohabitent en France, la première étant la plus répandue. Contrairement à celle de la salamandre, leur queue est aplatie.

     

     

    « Les koalas sont en train de s’éteindreInvitez dans votre jardin, la petite faune »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :