• Kalahari

     

    Kalahari

     

    Kalahari

     

    Kalahari est un désert qui se situ au sud de l’Afrique à une altitude de 900 à 1 200 m. Il possède des étendues de sable fin, rouge ou gris variant suivant les zones.

    Il est en fait un semi-désert,  il peut y avoir beaucoup de pluie sur une année et presque rien l’année suivante. Kalahari est l’un des derniers territoires sauvages d’Afrique. C’est un désert de type sableux. Les précipitations annuelles font naître une végétation abondante, aussi beaucoup de troupeaux d’herbivores envahissent alors le désert, ainsi que des colonies d’insectes et des prédateurs.

    Les pluies commencent entre novembre et janvier et durent généralement jusqu’en mars. Ensuite la sècheresse hivernale dure de juin à août et La saison sèche et chaude s’étend de septembre jusqu’à la nouvelle saison des pluies

    Il y a deux parcs protégés, l’un en Afrique du Sud et l’autre au Botswana, se partagent le sud-est du Kalahari. Il n’y a pas de frontière réelle puisque les deux parcs sont séparés par le lit asséché de la rivière Nossob.

    De grands troupeaux d’antilopes - les springboks - gemsbok ou oryx gazelle - les gnous  sillonnent le désert à la recherche d’eau et de jeunes pousses de végétaux.

    Ils se dispersent dans les dunes à la recherche de points d’eau, lors d’une grande sècheresse, et sont suivis des prédateurs : le lion -  le guépard - la panthère -la hyène tachetée - la hyène brune - Le renard du Cap -  le ratel - le chat sauvage. 

    Les grands félins sont en voie de disparition. Il y a encore des lions et des guépards au Kalahari. Ils passent leur journée à l’abri et attendent la fraîcheur de la nuit pour chasser.

    Le suricate est bien adaptés au désert, également à celui du Namib, ils construisent des abris collectifs dans le sable et trouve à boire en dévorant ses proies. 

    Les inondations attirent les oiseaux, comme le flamant rose. Le gyps vautour d’Afrique, il plane continuellement pour trouver une proie.

     

    Kalahari

    Kalahari

     

     

     

    « Dansez, mes émotionsLa santé dans notre assiette »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :