• L’Anxiété

     

    L’Anxiété

     

    L’Anxiété

     

    C’est un terme qui englobe une multitude d’affections dont la gravité est très variable. Il est essentiel de faire la distinction entre crise occasionnelle de dépression et l’anxiété clinique qui requiert des soins médicaux, notamment l’administration de tranquillisants, une thérapie du comportement ou une psychothérapie.
    Dans sa plus simple expression, on définit l’anxiété comme un état de peur généralisée et envahissante. L’élément déterminant est la degré d’intensité et la persistance de cette peur, ainsi que ses effets sur la vie de tous les jours des personnes qui en souffrent. Paradoxalement, un peu d’anxiété, à l’occasion, peut avoir un effet bénéfique et motiver les gens pour réaliser des expériences qui leur seront utiles dans l’avenir.
    Bien que l’anxiété grave requiert des soins médicaux, les formes plus légères répondent favorablement à toutes sortes de techniques thérapeutiques comme la méditation, la respiration contrôlée et les programmes de relaxation.
    L’importance du rôle de l’alimentation dans le contrôle et le soulagement des symptômes de l’anxiété est toujours controversé par certains professionnels. Cependant, tous reconnaissent que l’alimentation a une influence profonde sur le bien-être mental en général.
    Les spécialistes recommandent de prendre du sucre pour calmer les crises temporaires d’anxiété. On a longtemps pensé que le sucre avait un effet stimulant et donnait de l’énergie. Or, les plus récentes recherches montrent plutôt que le sucre et tous les hydrates de carbone ont un effet sédatif. Ils agissent comme tranquillisants plutôt que comme excitants.
    Comme nous l’avons dit plus haut, augmenter la consommation d’hydrates de carbone, plus particulièrement d’hydrates de carbone complexes, peut contribuer à réduire l’anxiété.

    Les pommes de terre, le pain, les haricots, les céréales et les pâtes sont à ce propos d’excellentes sources naturelles d’hydrates de carbone.
    Cependant, si vous consommez des hydrates de carbone pour leurs propriétés tranquillisantes, ne les mélanger pas avec des aliments riches en protéines qui neutraliseraient l’effet des premiers. Pour un soulagement rapide du stress, buvez les hydrates de carbone. Les liquides passent plus vite dans l’estomac.

    * Le cacao, préparé avec de l’eau et non du lait (ajouter du lait aboutirait à un mélange de protéines et d’hydrates de carbone).

    * Toute boisson gazeuse sucrée, sans caféine (ainsi, les boissons sans sucre ou diététiques ne conviennent pas).

    Manger des oignons peut favoriser la relaxation mentale et physique. Les oignons sont riches en quercétine, un composé qui, en plus de ses propriétés anti-oxydantes et anti-inflammatoires, a aussi un effet légèrement sédatif.

    Contrairement à ce qui a été dit précédemment sur le sucre, d’autres études suggèrent fortement que celui-ci fait augmenter l’anxiété chez les sujets sensibles. Ces découvertes contradictoires démontrent, une fois de plus, que les réactions aux aliments sont extrêmement individuelles et personnalisées. Mais, quand les experts n’arrivent pas à s’entendre, que doit penser le commun des mortels ? En fait, il est relativement facile de vérifier l’effet du sucre sur votre anxiété. Vous n’avez qu’à l’éliminer de votre alimentation environ 1 semaine, et vous verrez si vous vous sentez mieux. Mais aussi, vous pouvez procéder à l’inverse et consommer du sucre lorsque vous êtes anxieux pour déterminer s’il a une effet positif ou négatif sur vous.
    Bien que les personnes anxieuses se tournent souvent vers l’alcool pour soulager leurs symptômes, il est probable que celui-ci ait pour effet contraire d’exacerber l’anxiété. C’est la raison pour laquelle on recommande aux patients anxieux d’éviter l’alcool ou de n’en consommer qu’1 ou 2 verres par jour.
    D’autre part, une étude a révélé que certains patients faisaient des crises de panique, un symptôme classique de l’anxiété, 6 – 12 heures après avoir consommé de l’alcool. C’est pourquoi on pense qu’en se dissipant, l’effet de l’alcool crée une sorte de réaction de manque. En outre, les experts estiment que les personnes anxieuses tolèrent moins bien l’alcool que la population en général et que, même en très petite quantité, l’alcool déclenche une activité disproportionnée des neuro-transmetteurs du cerveau.
    On recommande aussi d’éliminer la caféine. Ainsi, selon une étude menée par le Dr Malcolm Bruce, de l’Institute of Psychiatry de Londres, l’état du quart des patients souffrant d’anxiété s’améliore considérablement lorsqu’ils cessent de prendre de la caféine.
    L’anxiété est souvent un symptôme précurseur de la dépression. On peut en effet, souffrir à la fois de dépression et d’anxiété.

    Certaines études suggèrent qu’un supplément de calcium à une dose de 1,000 à 1,500 mg par jour, combiné à un supplément de 200 mg de magnésium, peut contribuer à soulager l’anxiété, dans certains cas.

    L’anxiété peut aussi découler d’une carence en vitamine, notamment en vitamines B1, B3 et B6. Cependant, comme un excès est inutile de ces vitamines peut avoir des effets nocifs sur la santé, demandez l’avis de votre médecin avant de prendre de telle mesure.

    Bien que certains facteurs nutritionnels puissent causer ou aggraver l’anxiété, il est aussi possible que le stress soit la cause du problème et que vous deviez éliminer les facteurs de stress dans votre vie quotidienne. L’anxiété est un problème complexe, aux causes multiples, et il faut combiner plusieurs méthodes pour réussir à soulager ou à le guérir.

     

     

    « Médecines Alternatives ALes espèces menacées par les changements climatiques »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :