• L’Asthme

     

    L’Asthme

     

    L’Asthme

     

    L’asthme, qui se manifeste principalement par des bronchospasmes causant des troubles respiratoires, notamment la respiration sifflante qui caractérise la maladie, est l’une des rares maladies chroniques dont l’incidence augmente dans les pays dits développés.
    La forme la plus commune de cette maladie est l’asthme bronchique, dont les facteurs déclencheurs sont les allergènes respiratoires, la pollution, les infections, l’exercies et même, les problèmes émotionnels.
    On traite l’asthme à l’aide de médicaments pour inhalation, qui sont pris régulièrement pour prévenir les crises ou pendant les crises, pour en soulager les symptômes.
    Certaines études indiquent que l’alimentation joue un rôle majeur dans le déclenchement de l’asthme. Par exemple, dans le cadre d’une étude portant sur 118 sujets dont la majorité n’avaient jamais souffert d’intolérance alimentaire, des chercheurs hollandais ont découvert que les symptômes de plus de la moitié des patients s’aggravaient après la consommation d’un aliment en particulier. De plus, l’exclusion de l’aliment ou des aliments incriminés a eu un effet bénéfique sur l’étant de 9 patients sur 10, faisant diminuer tant la fréquence que la gravité des symptômes.

    Selon une étude récente, un apport supplémentaire en vitamine C réduit la fréquence des crises d’asthme. Ainsi, des bénévoles ayant reçu 1000 mg de vitamine C par jour ont vu la fréquence de leurs crises diminuer du quart.

    Les jus de fruits, les agrumes, les légumes verts, les pommes de terre et les bananes en sont de bonnes sources naturelles.
    La vitamine B6 aussi, peut avoir un effet bénéfique. Une autre étude portant sur 15 sujets a montré qu’un supplément de 50 mg de cette vitamine fait diminuer le nombre et l’intensité des symptômes. Les meilleures sources de vitamines B6 sont les bananes, les légumes verts, les grains entiers et les poissons.
    Manger des oignons régulièrement peut prévenir les crises d’asthme et en réduire l’intensité. Ces bulbes contiennent en effet, 2 anti-inflammatoires puissants :
    - La quercétine, un ant-oxydant voisin de l’acide cromoglycique, un anti-allergène qui inhibe la libération de l’histamine.
    - Le diphénylthiosulfinate, une substance dont le pouvoir antihistaminique est supérieur à celui de la prednisone, un médicament couramment prescrit dans le traitement des crises d’asthme.
    On recommande aussi de consommer régulièrement du poisson gras dont l’huile est riche en composés anti-inflammatoires. Selon une étude recente, les suppléments d’huile de poisson ne sont pas indiqués si, comme l’asthmatique sur 30, vous êtes sensible à l’aspirine. Dans ce cas, l’huile de poisson peut aggraver l’obstruction des voies respiratoires.
    Pour soulager une crise d’asthme, il est recommandé de boire 2 tasses de café noir bien fort, car la structure chimique de la caféine est presque identique à celle de la théophylline, un médicament employé dans le traitement de l’asthme.
    Les œufs, les noix et le chocolat sont tous des allergènes incriminés dans le déclenchement des crises d’asthme.
    Tout aliment contenant un agent de conservation ou un colorant, et tous les colas. Toutes les boissons froides sont à éviter car elles peuvent causer des bronchospasmes.
    Ne mangez pas de salades composées toutes prêtes, car un grand nombre des ingrédients proposés ont été traités aux bisulfates, un agent de conservation qui peut, dans certains cas, déclencher des réactions très graves et même causer la mort.
    Evitez le lait et tous les aliments qui en contiennent, pendant un certain temps, et voyez si votre état s’améliore. Un grand nombre d’asthmatiques sont allergiques au lait.
    Les suppléments de tryptophane, recommandés pour diverses affections, ne conviennent pas aux asthmatiques. En effet, les tryptophane est un précurseur chimique de la sérotonine, un neurotransmetteur qui aggrave la bronchoconstriction chez les personnes qui souffrent d’asthme.
    Utilisez le moins de sel possible, car celui-ci rend les bronches plus sensibles à l’histamine, une substance qui peut causer des réactions allergiques.
    Evitez de manger avant d’aller au lit. Les aliments peuvent causer un reflux d’acide dans les voies respiratoires et déclencher une crise d’asthme.

    Une poignée d’herbe à chats additionnée à l’eau d’un bain chaud peut soulager temporairement la congestion des voies respiratoires supérieures.

     

    L’Asthme

    L’Asthme

     

     

    « Araignées - Forêts - TortueL’autruchon »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :