• L’image divine est double

     

    L’image divine est double

     

    L’image divine est double

     

    Rabbi Siméon Continua : »L’image divine est double.

    - La tête de lumière : le blanc,  le supérieur,  le rêve de l’homme-Dieu,  Dieu du sage.

    - La tête de l’ombre,  le noir, l’inférieur.  Dieu-homme,  le Dieu du vulgaire.

    Toute lumière suppose une ombre et ne devient clarté que par opposition à cette ombre.

    La tête lumineuse verse sur la tête noire une rosée céleste de splendeur « Ouvre-moi, ma bien aimée, dit Dieu à l’intelligence. Ma tête est pleine de rosée et sur les boucles de mes cheveux roulent les larmes de la nuit. »

    La tradition est poésie. La rosée est la manne dont se nourrissent les sages. Les initiés en ont faim et ils la ramassent à pleines mains dans les campagnes du ciel. »

    Un texte de toute beauté. La meilleure introduction que l’on puisse donner de la Kabbale est d’inciter le lecteur à s’en imprégner. L’expérience psychique qu’il provoque est indicible, chacun ne peut que la vivre à sa manière. La vivre et non théoriser ou discuter à son sujet. Par ailleurs, l’ombre et la lumière vont ensemble, la loi des contrastes se trouve partout dans la nature et dans l’esprit. La lumière a besoin de l’ombre pour apparaître, pour ressortir. Le damier en est l’image, le symbole.

     

     

    « Les MormonsLiens de sites divers 2 »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :