• La curcumine

     

    La curcumine

    La curcumine

     

    La curcumine

     

    La curcumine est la substance active du curcuma. C’est elle qui exerce les bienfaits thérapeutiques prouvés par la science. 

    Deux facteurs qui limitent considérablement son efficacité :

    - La curcumine est présente en quantité infime dans le curcuma
    -  Elle est mal assimilée par notre corps.
    Schéma

    Un produit doit vous apporter au moins 900 mg de curcumine par jour.

    La racine de curcuma contient en réalité 3 grandes fractions composées de substances actives différentes.

    - La fraction n°1 : facile, c’est celle que vous connaissez déjà. Il s’agit d’un ensemble de molécules appelées « curcuminoïdes », au premier rang desquels on trouve la fameuse curcumine.

    - La fraction n°2 : Cette fraction contient une autre famille de molécules appelées « turméro-saccharides ». Des résultats très récents ont montré qu’ils seraient encore plus actifs sur vos articulations que la curcumine elle-même !

    - La fraction n°3 : C’est la plus mystérieuse et la plus puissante. Elle possède une forte odeur épicée et boisée. C’est une fraction liquide ultraconcentrée en substances actives volatiles telles que les turmérones, le zingibérène, le curlone et le curcumène. Il s’agit de l’huile essentielle de curcuma.

    Début des années 2000. Ils ont réussi à mettre au point une curcumine 185 fois plus puissante que celle présente dans le curcuma de base
    - La curcumine avec ajout de pipérine (poivre noir) ;
     - La curcumine avec ajout d'huiles volatiles de curcuma ;
     - La curcumine associée à des phospholipides (ou phytosomes de curcuma) ;
     - Les galactomannanes de curcuma.
    Ces techniques augmentent la biodisponibilité de la curcumine

    En 2014. Des chercheurs de l’université de Stuttgart en Allemagne ont mis au point, un procédé révolutionnaire qui consiste à « encapsuler » la curcumine à l’intérieur de molécules d’acides gras.
    Cette impressionnante avancée technologique permet d’obtenir une nouvelle forme de curcumine 185 fois plus puissante que la forme classique.

    SantéLongévité a analysé pour vous le niveau d'absorption des différentes formes de curcumine. Ci-dessous, les résultats de cette étude comparative :



    La curcumine

     

     - La curcumine est la substance active du curcuma

    - la curcumine est présente en quantité infime dans le curcuma

    - La curcumine est mal assimilée par notre corps

    - Pour profiter au maximum de ses bienfait pour votre santé, un produit doit vous apporter au moins 900 mg de curcumine par jour.

     - La curcumine  limite la transformation de nos cellules saines en cellules cancéreuses

    - Elle inhibe la prolifération incontrôlée des cellules cancéreuses qui forment les tumeurs

    - Elle ralentie la migration des cellules cancéreuses responsables de l’installation de métastases

    - Elle stimule l’apoptose, c’est-à-dire la « mort » des cellules cancéreuses

    - Elle augmente la sensibilité des cellules cancéreuses à la chimiothérapie

    - Elle stimule le système immunitaire pour l’aider à lutter contre les cellules cancéreuses

    - Elle ralentit le développement des vaisseaux sanguins autour de la tumeur (phénomène d’angiogenèse)

    - La curcumine améliore le confort articulaire ;

    - elle réduit les douleurs articulaires grâce à son action anti-inflammatoire ;

    - elle limite le gonflement des articulations et la raideur matinale ;

    - elle est aussi efficace qu'un anti-inflammatoire classique, les effets secondaires en moins.

     - La curcumine ralentit le vieillissement cérébral ;

    - elle protège les neurones et aide le cerveau à en créer de nouveaux ;

    - elle limite le gonflement des articulations et la raideur matinale ;

    - elle peut limiter l’évolution des maladies neurodégénératives (Alzheimer, Parkinson, maladie de Huntington, sclérose latérale amyotrophique, ...)

    - elle pourrait améliorer l’humeur chez des personnes souffrant de dépression

     La curcumine présente un intérêt contre de nombreuses maladies, dont :

         - l’arthrose,
         - le syndrome du côlon irritable,
         - la maladie de Crohn,
         - la rectocolite hémorragique,
         - le risque d’accidents cardio-vasculaires (infarctus, AVC…),
         - Alzheimer,
         - le diabète
         - l’hypertension,
         - l’obésité,
         - la dépression,
         - les problèmes de foie,
         - les ulcères,
         - le psoriasis,
         - la faiblesse immunitaire.

     

    La curcumine

     

     

     

    « La relativité généralePDF - Aliments guérisseurs »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :