• La Grèce - Poésie et mythologie

     

    La Grèce - Poésie et mythologie

     

    La Grèce - Poésie et mythologie

     

    Le Parthénon sur l'Acropole d'Athènes, ce temple a été bati entre 447 et 432 av J.-C.
    Ses frontière et métopes sont dotés d'une étonnante variété de scultures, dépenignant des scènes et événements liés au culte de la déesse Athéna, telles la naissance de la déesse et les panathénées.

    Les origines de la mythologie grecque sont obscures. Lorsque Homère et Hésiode commencent à composer leurs poèmes, au VIIIème siècle av J.-C., les mythes qu'ils relatent existent déjà depuis plusieurs siècles, racontés et remaniés des diverses parties e la Grèce afin de les adepter à leur propre génie. Le philosophe Aristote a défini le terme myhos, mot ou récit, comme l'intrigue d'un travail littéraire, à l'opposé de logos, signifiant également mot, mais désignant une pensée rationnelle. La pluart des mythes grecs nous sont parvenus par la littérature.
    L'Iliade et l'odyssée d'Homère, composées oralement avant l'avénement de l'écriture grecque, la Théogonie d'Hésiode, l'histoire de la création de l'univers, et les poèmes homériques rédigés en l'honneur des dieux de l'Olympe, constituent les principales sources de notre connaissance des mythes grecs. Les drames des auteurs tragiques de l'âge d'or de la Grèce, au 1er siècle av J.-C., sont fondés sur ces mythes, les philosophes tels qu'Empédocle et Platon offrant de nouvelles voies de compréhension de ces récits, à la fois textes religieux et source d'inspiration artistique.
    Les récits mythologiques grecs traitent souvent de comportement extrêmes : duperie, luxure, inceste, meurtre, voire antropophagie. Monstres fantastiques et voyages fabuleux reflètent la perception grecque de la réalité. Les Grecs colonisent des terres nouelles où ils rencontrent des peuples inconnus et des environnements étranges.
    A travers la mythologie, les Grecs réexaminent en permanence leurs convictions les plus profondes : importance de la justice, force de la volonté, valeurs d'une société fondée sur les lois et sur la démocratie.

    Dans la mythologie grecque, le panthéon représente l'intégralité du cosmos, reflétant les complexités de la vie humaine et les forces insondables de la nature. Les dieux eux-mêmes étant liés par le destin. Les dieux ont un aspect humain et se comportent souvent comme les hommes, mais ne se nourrissent que d'ambroisie et de nectar. De même, c'est de l'ichor, et non du sang qui coule dans leur veines. Ils s'intérssent beaucoup à l'humanité, s'impliquant dans les guerres, disputes et histoires d'amour. Mais ils peuvent aussi être capricieux, c'est pourquoi les Grecs tentent de les honorer et de les apaiser par l'érection de temples, la récitation de prières et des sacrifices fréquents. Une hécatombe est une offrande massive de cent bêtes parfaites. Au cours de fêtes telles que les panathénées et les dionysies, des centaines d'animaux sont abattus lors d'une offrande sanglante, appelée thysia.

     

    La Grèce - Poésie et mythologie

    Le monde grec entourait la mer Egée, s'étendant jusqu'à la Crète et l'île de Rhodes en Méditerranée. La cité-Etat d'Athènes en était le centre culturel, et le mont Olympe, montagne la plus haute de Grèce, la résidence de ses principales divinités

     

     

    « La révolte des MaccabéesJésus est… »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :