• Le Lynx pardelle

     

    Le Lynx pardelle

     

    Le Lynx pardelle

     

    Lynx : vient de l’aventure des Argonautes : Lorsque Jason recruta les membres de son équipe, il choisit comme pilote, un nommé Lyncee, qui possédait le don de voir à travers les corps opaques.

    Règne Animalia - Embranchement Chordata - Sous-embr. Vertebrata - Classe Mammalia - Sous-classe Theria - Infra-classe Eutheria - Ordre Carnivora - Sous-ordre Feliformia - Famille Felidae - Sous-famille Felinae - Genre Lynx - Nom binominal Lynx pardinus

    Comme tous les lynx, la face du Lynx pardelle est ornée d'un collier de poils longs autour du cou avec des oreilles triangulaires surmontées d'une touffe de poils noirs. Il n'a que 28 dents au lieu des 30 habituelles chez les félins. La queue courte se termine par un manchon noir. Les jambes sont longues et les pieds volumineux en comparaison du reste du corps. Le Lynx pardelle a une robe beaucoup plus tachetée que celle des autres espèces du genre Lynx. Il se distingue du lynx commun par une queue plus courte que celle du Lynx boréal. Le Lynx pardelle pèse en moyenne 9 à 13 kilogrammes, le mâle étant en général plus gros et plus grand que la femelle. La longueur totale est de 85 à 110 cm avec une queue entre 12 et 13 cm. La hauteur au garrot est de 42 à 47 cm. Le Lynx pardelle est un excellent sauteur, grâce à ses membres postérieurs particulièrement adaptés au bond : à titre d'exemple, un lynx captif s'est évadé en sautant par-dessus une clôture électrifiée de quatre mètres.

    Des expériences effectuées sur un lynx ont révélé que ce félin aux oreilles décorées distinguait une souris à 65 mètres, un lapin à 300 mètres et un chevreau à 500 mètres.

    Le lynx pardelle (d’Espagne) était encore abondant dans une grande partie de l’Europe méridionale : Italie, Sicile, Sardaigne, France, dans les montagnes du Caucase, celles des Balkans, dans le Sud des Carpates, Grèce, Macédoine, Albanie et dans les régions montagneuses de la Péninsule Ibérique.

    C'est une espèce en situation critique à cause d'une population fragmentée et localement menacée. La plus grosse population, en Espagne, est notamment victime d'une régression de sa nourriture : lapin et petits mammifères qui ont pâti de l'épidémie de myxomatose et de l'extension de la culture industrielle de la fraise, en Europe principalement produite en Espagne depuis les années 1980 (330 000 t récoltées en 2006, dont un quart, soit 83 000 tonnes en 2006, exportées vers la France) ; Ces cultures très polluantes étaient en 2007-2008 selon WWF à 40 % illégales et empiètent sur plus de 100 ha dans le parc naturel national de Doñana. En 2010, trois spécimens élevés en captivité sont morts d'une infection rénale chronique d'origine inconnue et plus d'un tiers des individus captifs présentent des symptômes de cette infection.

    Il a disparu de France, d’Italie.

    Il était chassé pour sa fourrure en raison des prélèvements qu’il opérait sur leurs troupeaux de brebis, les éleveurs espagnols le considéraient comme nuisible et s’efforçaient de le détruire en utilisant le plus odieux des moyens : le poison.

     

    Ancêtre :  Lynx issiondorensis : Lynx d'Issoire

    Le Lynx pardelle

     

    - Lynx rufus : Lynx roux

    Le Lynx pardelle

     

    - Lynx canadensis : Lynx du Canada

    Le Lynx pardelle

     

    - Lynx-lynx : Lynx boréal

    Le Lynx pardelle

    Le Lynx pardelle

    - Lynx pardinus : Lynx pardelle

    Le Lynx pardelle

    Le Lynx pardelle

    Le Lynx pardelle

    Le Lynx pardelle

    Le Lynx pardelle

     

     

     

    « Notre-Dame de Paris : attention aux cagnottes en ligne !Images OVNI »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :