• Le réveillon de la st sylvestre et le nouvel an

     

    Le réveillon de la st sylvestre et le nouvel an

     

    Le réveillon de la st sylvestre et le nouvel an

     

    Jour de réveillon, la veille où la nourriture est en abondance - Echange de cadeaux et les souhaits de voeux - La bénédiction paternelle s'est perdue au fil du temps. Le réveillon de la Saint-Sylvestre (appelé aussi réveillon du Jour de l'an) est une coutume occidentale qui consiste à fêter l'arrivée du nouvel an, en veillant jusqu'à minuit le soir du 31 décembre. Contrairement au réveillon de Noël qui se fait en famille, celui du Jour de l'an se fait généralement avec des amis. Les embrassades sous le gui : Croyances très anciennes : le gui a un feuillage vert et persistant qui lui donne des pouvoirs surnaturels, son feuillage ne meurt jamais. Il porte bonheur pour les druides. Ils permettait aux femmes d'avoir des enfants - Il garantissait de bonnes récoltes et protégeait des mauvais sorts. Cette coutume est encore d'actualité, le soir du réveillon pour connaître le bonheur amoureux et le mariage pour les âmes seules.

    La célébration du Nouvel An est la plus vieille célébration au monde...
    "La fête du printemps", Nouvel An chinois - Awal muharram, nouvel an de l'hégire - Rosh Hashana, nouvel an hébreu - Le Norouz, Nouvel an persan - Yennayer, Nouvel an berbère - Novii God,Nouvel an russe

    Le jour de l'an est le premier jour de l'année d'un calendrier donné. Par extension le terme désigne aussi les célébrations de ce premier jour.

    La tradition du Nouvel-An est né en 2000 AV.J-C en Babylone. Au printemps, les Babyloniens honoraient leur dieu Mardouk, qui alors, protégeait leurs récoltes.

    D'origine païenne, vers 46 avant notre ère, sous l'impulsion de Jules César qui décida que le 1er janvier serait le Jour de l'An. Les Romains dédiaient ce jour à Janus, dieu païen des portes et des commencements. Le mois de janvier doit son nom à Janus, qui avait deux visages : l'un vers l'avant, l'autre vers l'arrière. Ensuite, la tradition s'oublie quelques temps pour réaparaître au Moyen-Âge dont les dates différées suivant les pays.

    Bien que les jours de l'an tombent rarement à la même date d'un calendrier à l'autre, on remarque une relative concordance entre ceux des pays tempérés. En effet, ce qui fut interprété comme la « disparition » de la végétation durant l'hiver et sa renaissance au printemps a alimenté le mythe très répandu de la renaissance cyclique de l'année. C'est ainsi qu'un grand nombre de jours de l'an sont fêtés entre le solstice d'hiver et l'équinoxe de printemps. Cependant, ceci n'est nullement universel, notamment dans les pays tropicaux, où le cycle des saisons est bien moins tangible. On peut citer en exemple l'Égypte antique, qui (bien qu'elle utilisait un calendrier civil solaire) fêtait la nouvelle année à l'arrivée annuelle de la crue du Nil. Cette crue étant due aux pluies ayant lieu loin en amont (dans les hauts plateaux), sa date était entièrement tributaire de phénomènes météorologiques. Cependant, elle intervenait généralement à la même période.

    Différents calendriers avec la correspondance des dates de leur nouvel an

    calendrier grégorien : 1er janvier calendrier romain : 1er mars calendrier julien : 1er janvier calendrier chinois : entre le 20 janvier et le 18 février calendrier égyptien antique : le 19 juillet (lors de la crue du Nil) calendrier persan (zoroastrien): 21 mars (solstice du printemps) Calendrier républicain (révolutionnaire) : 22 septembre (1 vendémiaire), à l'Équinoxe automnal. Calendrier universel 1er janvier Calendrier fixe 1er janvier

    - A partir du 10ème siècle, il fut célébré le 1er mars, début des travaux de printemps.
    - Au 15ème siècle, il fut déplacé au 1er septembre, le jour, où les travaux prenaient fin.

    - Le 19 décembre 1699, Pierre le Grand decrète que cette fête sera établie au 1er janvier du calendrien Julien.

    En extrême-Orient, dans l'antiquité, ils s'envoyaient déjà, des cartes de voeux avec des mots de politesse, qu'ils envoyées à leurs amis ou personne en affaires avec eux.

    Jusqu'au 17ème siècle, les personnes se rendaient chez les autres.
    - Les bonnes résolutions : à Babylone, la plus populaire était : rendre l'équipement agricole emprunté.

    - L'échange des cadeaux : Les Romains s'échangeaient des pièces et des médailles pour de bons présages pour la nouvelle année et une preuve d'amitié entre eux.

    - Les cartes de voeux : Au Moyen-âge, Les personnes s'envoyaient un petit présent en l'accompagnant d'une carte de voeux peinte à la main. Cette tradition disparue au 16ème siècle fait sa réaparition au 18ème siècle. en 1843, la premier carte moderne anglaise, dessinée par John Calcott. En 1860, gros succès pour les cartes de voeux et se généralise dans le monde.

    - Beaucoup de cultures croient que manger des aliments sous forme d'anneau apportent la chance. Le cercle symbolisant l'achèvement du cycle d'une année. En Hollande, ils mangent des Donuts (beignets ronds), le jour de l'an afin d'avoir de la chance toute l'année.

    Pour les pays occidentaux, c'est une fête religieuse à date fixe, le 1er janvier de chaque année. Le jour de l'An se nommé, alors la St Sylvestre et les cadeaux se donnaient ce jour, au lieu du soir de Noël. Il est de coutume de fêter le nouvel an par un banquet la veille, c’est-à-dire le 31 décembre : c'est le réveillon de la Saint-Sylvestre. Ce repas comprend généralement du foie gras et du champagne. Après celui-ci, les fêtes mêlent danses et lancers de cotillons, boules et rubans de papiers… À minuit, chacun s'embrasse sous le gui, en se souhaitant les meilleurs vœux possibles, et en s'engageant dans d'éventuelles bonnes intentions. Puis, on offre les étrennes, cadeaux de nouvelle année. Il existe cependant quelques particularités selon les pays :

    En Angleterre, le jour de l'An est fêté en mars.

    En France, Ils le fêtaient, le jour de Noël, on organise un dîner de fête avec, entre autres, du champagne et du foie gras. Il peut s'agir d'un simple dîner entre amis ou d'une soirée dansante. Le jour de l'an, les familles et les amis échangent les vœux du nouvel An, prennent de bonnes résolutions et parfois échangent quelques cadeaux (les étrennes). À minuit, on se souhaite traditionnellement une bonne année en s'embrassant sous le gui, puis on va dans la rue en criant « Bonne année ! » et en faisant beaucoup de bruit (trompette, klaxon, etc.). La Saint-Sylvestre est également l'occasion donnée au Président de la République française de transmettre ses vœux présidentiels en diffusion différée à 20 heures sur les principales télévisions françaises depuis le palais de l'Élysée. Allemagne Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue !

    Belgique Dans la province de Liège, le 1er janvier, il est de tradition de manger de la choucroute en famille, avec une pièce sous l'assiette ou dans la main ou dans la poche pour avoir de l'argent toute l'année.

    En Espagne, on mange un raisin à chacun des 12 coups de minuit. Les femmes s’offrent des tampons rouges. Notons qu'autrefois chez les Musulmans espagnols, les Morisques, et particulièrement dans la région de Grenade et dans les Alpujarras, on mangeait à la Nouvelle Année une grenade aux 12 coups de Minuit (Source : Karim Bouakline Al Gharnati). C'est aussi l'occasion pour les mariés de plonger leurs bagues dans leurs coupes de champagne et de trinquer.

    Italie : À Naples, en Italie, on accueille la nouvelle année par une coutume particulière, le soir du 31 décembre. Cette tradition consiste à jeter par la fenêtre de vieux objets, symboles de l'année terminée. Ainsi meubles, vaisselle, vêtements, etc., prennent le chemin de la rue au grand «malheur» des éboueurs, qui doivent passer la nuit à nettoyer les rues. Mais il faut dire que cette tradition tend à disparaitre, car elle présente certains dangers pour les passants. Le jour du Nouvel An, appelé Capodanno, les Italiens ont coutume de manger des plats spéciaux, qui sont réputés apporter richesse et abondance. Ce sont des plats à base de graines, par exemple des brioches, ou des plats de lentilles ou encore des gâteaux enrobés de miel.

    Pays-Bas : Oudejaarsdag ou le jour de l'ancienne année (31 décembre) est fêté par un excès de feux d'artifices dès l'aube et jusque tard dans la nuit, c'est le seul jour de l'année ou il sont autorisés et ils sont mis en vente libre uniquement les 3 jours précédents.

    Portugal Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue !

    Suède : Pour le jour de l'an les Suédois ont la coutume de se baigner dans de l'eau gelée. 

    Amérique : Équateur et Pérou En Équateur et au Pérou, peu avant le nouvel an, on fabrique des mannequins de chiffons ou de papier mâché qui représentent l'année qui vient de passer. On expose ces mannequins (muñecos) devant chez soi jusqu'au 31 au soir à minuit où l'on brule ces mannequins dans les rues. On fait aussi exploser toute sorte de chose comme des pétards, feux d'artifice, etc. Il existe aussi une superstition qui dit que si on porte une couleur en particulier sur soi lors des 12 coups de minuit, cela pourra amener de la chance dans certains domaines pour la nouvelle année, comme par exemple le jaune pour l'argent, le rouge pour l'amour, etc. Dans le même ordre d'idée, celui qui souhaite voyager toute l'année doit courir autour de son pâté de maison une valise à la main à minuit pile. La tradition espagnole de manger 12 grains de raisin en faisant un vœu pendant les douze coups de minuit est également observée. A la maison on décore la table avec des corbeilles de fruits, de maïs, de blé, de riz, de cannelle, de fleurs jaunes. 

    États-Unis :  À Philadelphie (Pennsylvanie), la "parade des mimes" (Mummers Parade en anglais) se tient chaque 1er janvier. Chaque association de la ville, appelée "New Years Associations" entre en compétition dans quatre catégories. Elle prépare pendant des mois des costumes et des scènes mobiles. Environ 15 000 personnes assistent au cortège chaque année. La première de ces parades fut organisée en 1901. 

    Asie : Au Cambodge : le Nouvel An est fêté du 13 au 15 avril.

    En Chine : ils fêtent le nouvel an entre le 21 janvier et le 20 février. Le calendrier chinois est luni-solaire, la date du Nouvel An chinois varie d'une année à l'autre. En Chine, il suffit d'écrire et de lancer ses vœux dans un "arbre à vœux". Il faut alors que ce papier tienne toute la soirée pour que votre vœu se réalise. Le nouvel an chinois est aussi célébré par de spectaculaires lancés de feux d'artifices et des explosions de pétards.

    Corée : Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue !

    Japon : Le réveillon du Nouvel An (Ōmisoka) se passe en général en famille, autour d'un copieux repas arrosé de saké. On y boit une soupe (miso) spéciale. Avant minuit, la famille part pour le temple le plus proche pour partager du saké et assister à la frappe des 108 coups de gong annonçant le passage à la nouvelle année (ce chiffre est censé représenter le nombre de péchés accumulés dans une âme tout au long de l'année, et par ce geste on chasse les pêchés un à un des âmes impures. Peu après, chacun rejoint ses pénates et l'on se couche peu après. Le lendemain, le jour du Nouvel An, les japonais se rendent dans les temples shinto.

    Au Tibet : les fêtes de la nouvelle année (Losar) ont une origine pré-bouddhiste et remonte au premier roi tibétain Nyatri Tsenpo, dont le règne débuta en l’an -127 au IIe siècle av. J.-C.. L'année de son intronisation marque la première année du calendrier tibétain. C'est donc en l'honneur du premier roi du Tibet qu'est célébré le nouvel an tibétain, le Losar. Le Losar, premier jour de l'an tibétain, coïncide avec le premier jour de la nouvelle année lunaire. La date est choisie conformément à l’astrologie tibétaine, matière étudiée dans le cadre des études en Médecine tibétaine traditionnelle.

    En Perse : Norouz, est célébré, depuis 3000 ans et découle de rituels et de traditions du Zoroastrisme. De nos jours, Ils célébrent cette fête dans les pays qui sont conquis ou influencés par l'Empire Perse : l'Iran, l'irak, l'Afghanistan... Elle est aussi célébrée par les Parsis zoroastriens d'Inde et de Turquie. Certains la célèbre le 21 mars, d'autres le jour de l'équinoxe hivernal, le 20 - 21 ou 22 mars.

    Russie : durant les 12 coups de minuits, ils boivent du champagne et ensuite vers la fin des 12 coups, ils ouvrent la porte ou la fenêtre pour que le nouvel an entre dans leur maison. En Russie et autres Orientaux, le fêtent le jour de Noël et 2 jours de nouvel an.

     

     

    « La résolution que vous devriez prendre pour 2020SMS Bonne année »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :