• Le triangle des Bermudes

     

    Le triangle des Bermudes

    Le triangle des Bermudes

    Le triangle des Bermudes

    Le triangle des Bermudes

     

    Le triangle des Bermudes

     

    Zone géographique également surnommé "Triangle du diable" Maudit qui s'étend sur 3,9 millions de Km2 entre les Bermudes, Porto Rico et la Floride et contient environ 150 petites île. Il est situé entre 30° et 40° Nord de longitude. Une zone triangulaire, lieu de mystérieuses disparitions de navires et d'avions depuis le 19ème siècle...

    Certains évoquent des Extraterrestres - Une distorsion spatio-temporelle - Des champs magnétiques surnaturels - Des perturbations climatiques - Des réactions chimiques naturels ou physiques liées à l'environnement de ce secteur (hydrate de méthane remontant) -  Des défaillances humaines. Pour beaucoup le triangle des Bermudes et un lieu de regroupement de démons -  Le lieu ou se trouverait Satan en personne. Une faille vers le centre de la terre - L’influence des vestiges Atlante - Des apparitions.

    Les catastrophes aériennes recensées sur ce secteur commencent avec la chute , le 3 nov. 1943, d’un bombardier Halifax. Des d’accidents aériens, depuis celui-ci, se succéderont sur ce périmètre qui finira par mériter le surnom de « Triangle de la Burle ».

    le Triangle des Bermudes, où des événements étranges semblent se produire depuis toujours. C'est ainsi que, dans ce périmètre relativement étroit, plus de cent avions et navires ont mystérieusement disparu depuis la fin de la deuxième guerre mondiale. D'après les messages de détresse qu'ont envoyé les pilotes d'avions ou les bateaux, avant qu'ils disparaissent, ils aperçoivent une lumière blanche aveuglante. Aussi, d'après des sources incertaines, des chercheur y sont allé et ont plongé, pour élucidé ce mystère. Ils ont découvert un grand mur artificiel, c'est à dire construit par des êtres non humains. Ensuite plus loin, il ont trouvé des Pyramides à base carré, qui produisait une lumière éblouissante. Pour cette découverte, l'hypothèse la plus probable étais qui avait découvert une partie du continent perdu de l'Atlantide. Voilà a ce jour on ne sait pas plus de chose et cette partie du globe est évité par tout appareil de transport.

    Selon Anatoli Nesterov, directeur adjoint de l'Institut de la chryosphère de la Terre, dépendant de la Section sibérienne de l'Académie des sciences russe,  le  phénomène observé  dans les Bermudes est  lié à l'accumulation d'hydrates de gaz dans les eaux de l'Atlantique. Dans le fond de l'Atlantique, dans la région des Bahamas, de la Floride et des îles Bermudes, sont concentrées d'énormes quantités d'hydrates de gaz.  Lorsqu'il s'y produit des mouvements de terrain, il se forme des fractures tectoniques et des hydrates de gaz commencent à se décomposer. Il se dégage alors du gaz". Si un navire tombe dans ce milieu, poursuit le chercheur, en raison de la brusque baisse de la densité de l'eau, il est attiré vers le fond. Le même effet destructeur  s'observe  lorsqu'un  avion  est  pris  dans  un  nuage  de méthane, formé par le dégagement de ce gaz dans l'atmosphère ; en conséquence, l'avion s'écrase.  La présence d'amas d'hydrates de gaz dans les eaux de l'Atlantique a été confirmée lors du programme américain de forage à de grandes profondeurs réalisé au milieu des années 80. Les hydrates sont des combinaisons solides, qui se constituent à partir du méthane et de l'eau, dans certaines conditions de température et de pression.   Ils se rencontrent principalement dans les océans et les régions septentrionales de merzlota Les hydrates naturels, qui contiennent du méthane, ont été découverts en URSS.

    Selon Anatoli Nesterov, directeur adjoint de l'Institut de la chryosphère de la Terre, dépendant de la Section sibérienne de l'Académie des sciences russe,  le  phénomène observé  dans les Bermudes est  lié à l'accumulation d'hydrates de gaz dans les eaux de l'Atlantique. Dans le fond de l'Atlantique, dans la région des Bahamas, de la Floride et des îles Bermudes, sont concentrées d'énormes quantités d'hydrates de gaz, d'après Anatoli Nesterov.   Lorsqu'il s'y produit des mouvements de terrain, il se forme des fractures tectoniques et des hydrates de gaz commencent à se décomposer. Il se dégage alors du gaz". Si un navire tombe dans ce milieu, poursuit le chercheur, en raison de la brusque baisse de la densité de l'eau, il est attiré vers le fond. Le même effet destructeur  s'observe  lorsqu'un  avion  est  pris  dans  un  nuage  de méthane, formé par le dégagement de ce gaz dans l'atmosphère ; en conséquence, l'avion s'écrase. Cette hypothèse, convient Anatoli Nesterov, n'est pas prouvée scientifiquement, pour l'instant. Mais la présence d'amas d'hydrates de gaz dans les eaux de l'Atlantique a été confirmée lors du programme américain de forage à de grandes profondeurs réalisé au milieu des années 80. Les hydrates sont, rappelons-le des combinaisons solides, qui se constituent à partir du méthane et de l'eau, dans certaines conditions de température et de pression.   Ils se rencontrent principalement dans les océans et les régions septentrionales de merzlota Les hydrates naturels, qui contiennent du méthane, ont été découverts en URSS.

    En 1965, Youri Magakon, un jeune chercheur de l'Université Goubine, avait fait état de la  possibilité  de  l'existence  de  gisements  d'hydrates de  gaz  à  l'état naturel.bine, avait fait état de la  possibilité  de  l'existence  de  gisements  d'hydrates de  gaz  à  l'état naturel. Un an et demi après, était découvert le gisement de Messoyarskoyé, au- delà du Cercle polaire.

    D’après les scientifiques, voilà le scénario qui a aboutit à la disparition des avions: Dans le plateau continental, à plus de 500 m de profondeur, à une  température  inférieure  à  5°C,  l’hydrate  de  méthane reste  stable Quand le fond des mers se fragmente sous l’effet d’un séisme par exemple, d’importantes quantités de méthane s’échappent L’hydrate de méthane remonte à la surface de l’eau en bouillonnant Un bateau peut se retrouver prisonnier de cette mer en ébullition. Il perd sa flottabilité et coule. Quand ces importants volumes de méthane atteignent la surface de l’eau, le gaz, plus léger que l’air, monte dans l’atmosphère. Quand le moteur de l’avion entre en contact avec le méthane, le gaz s’enflamme et l’appareil explose.

    Un groupe de chercheurs canadiens a découvert une cité immergée au fond de l'océan dans la région du Triangle des Bermudes. Non loin des côtes cubaines un robot sous-marin a filmé des bâtiments en ruines, quatre pyramides géantes et quelque chose encore qui ressemblait à une statue du sphinx. Les experts estiment qu'il s'agit des constructions de la période pré-classique de l'histoire caribéenne et centraméricaine. La cité antique pouvait être peuplée de représentants d'une civilisation pareille aux habitants de Teotihuacan, site vieux de quelque 2 000 ans situé à 50 kms de Mexico.

    2012 : Deux gigantesques pyramides ont été découvertes à 2000m de profondeur grâce à un sonar dans le Triangle des Bermudes. Le Docteur Mayer Verlag : “Ces pyramides pourraient peut-être expliquer les nombreux cas de disparitions inexpliquées.

     

    Le triangle des Bermudes Biographie

     

    Télécharger « Le triangle des bermudes.pdf »

     

     

     Mystère du triangle des Bermudes enfin résolu

    Télécharger « Mystère du triangle des Bermudes enfin résolu.pdf »

     

     

     

    « Médecines Alternatives DPour l’interdiction du glyphosate ! »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :