• Les autorités sanitaires mettent en garde contre les dangers du «slime» fait maison

     

    Les autorités sanitaires mettent en garde

    contre les dangers du «slime» fait maison

     

    Les autorités sanitaires mettent en garde contre les dangers du «slime» fait maison

     

    SANTE Cette pâte à malaxer gluante et élastique est très populaire chez les jeunes…

    Le Slime est le nouveau loisir créatif tendance chez les enfants.

    Les autorités sanitaires tirent la sonnette d'alarme. Elles ont alerté ce vendredi les utilisateurs du « slime » sur les dangers des produits toxiques utilisés pour la fabrication maison de cette pâte à malaxer gluante et élastique très populaire chez les jeunes.

    « Plusieurs cas d’atteintes cutanées en lien avec la fabrication et la manipulation de slime «maison» ont été rapportés », s’inquiètent l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) et la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) dans un communiqué commun.

    De nombreux tutoriels ont fleuri sur Internet

    Plus malléable et élastique que la traditionnelle pâte à modeler, le « slime » se trouve prêt à l’emploi dans le commerce mais peut aussi s’obtenir en mélangeant divers ingrédients comme de la colle, de la lessive ou des colorants.

    Les autorités « alertent sur les dangers représentés par le contact avec des produits toxiques lors de la fabrication et la manipulation de slime «maison» ». De nombreux tutoriels fleurissent ainsi sur Internet pour proposer une multitude de recettes aux jeunes adeptes.
    Des dermatites de contact «sévères»

    « La manipulation de lessives, de produits détergents ou de colles en grande quantité, de manière répétée et prolongée peut être également à l’origine de dermatites de contact sévères car ces produits contiennent tous des conservateurs allergisants ou irritants », met en garde le communiqué des autorités.

    Cette pâte avait connu son heure de gloire en 1984 avec le film Ghostbusters (SOS Fantômes), d’où est tiré son nom, dérivé d’un des fantômes du film, Slimer. Elle est revenue sur le devant de la scène aux Etats-Unis dès novembre 2016 grâce à des vidéos postées sur Youtube par des pré-adolescents fiers de leur création.

     

    A voir vidéo :

     

     

    « Gare aux arnaques quand on réserve ses vacances en ligneUne race qui n'a pas de frontière »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :