• Maux de tête

     

     

    Maux de tête

     

     Maux de tête

     


    Près de 30% des français souffrent de maux de tête. Les origines de ces maux peuvent être diverses : stress, fatigue, tension musculaire, modification hormonale… Si leur forme et leur traitement varient, il existe quelques précautions qui peuvent être prises dans tous les cas. Dernière mise à jour : mars 2012
    Symptômes
    Un tiers de la population française est touchée par des maux de tête récurrents.

    Parmi les maux de tête les plus répandus, la migraine est une maladie qui touche 12 % de la population française de 15 ans et plus, et qui régresse à partir de 45 ans. Selon les cas, les crises sont précédées de fatigue, dégoût des aliments...
    La migraine dure de 4 à 72 heures, touche en générale de manière pulsatile la moitié de tête, augmente souvent avec l'effort, s'accompagne de nausées, d'intolérance au bruit ou à la lumière par exemple. La migraine concerne davantage les femmes.

    Autre type de maux de tête : les céphalées de tension, qui arrivent couramment après une grosse journée de travail avec une impression de casque trop serré ou mal à l'arrière de la tête.

    Prévenir les maux de tête
    Adoptez une bonne hygiène de vie – notamment en mangeant à heures fixes et en évitant les aliments à risques (alcool, chocolat, oignon, noix…) - une activité physique et un sommeil réparateur.

    La céphalée quotidienne chronique touche 3 % de la population. Pour faire face, certaines de ces personnes prennent des antalgiques ou des combinés de paracétamol et de caféine quotidiennement.
    Or, il est nécessaire de faire attention car cette attitude peut nécessiter par la suite un véritable sevrage. Les migraineux sont sensibles aux variations internes comme externes : un changement brusque dans l'alimentation, une surcharge de travail ou de sommeil peuvent devenir des éléments déclenchants.

    La céphalée de tension est parfois issue d'un état anxieux et dépressif, d'une sinusite ou d'un problème ophtalmique pour lesquels il vaut mieux consulter un spécialiste. Elle fait plus couramment suite à une grosse journée de travail. Là, un peu de repos et parfois du paracétamol feront passer le mal de tête.

    Contre la migraine, le paracétamol est nettement moins efficace que l'aspirine. Les médicaments spécifiques sont plus efficaces mais parfois mal tolérés. Si la maladie est invalidante, soit deux crises par semaine, le migraineux peut entamer un traitement prophylactique de fond pendant plusieurs mois, voire années.

    Suspect très sérieux en cas de maux de tête

    Si vous souffrez régulièrement de maux de tête, je tiens peut-être un suspect sérieux à considérer avec la plus grande méfiance :

    Dans une étude, des participants ont subi trois régimes successifs, avec des teneurs pauvres (4 g par jour), moyennes, puis riches en sodium (8 g par jour) apporté principalement via le sel de table (molécule de chlorure de sodium).

    Les participants devaient noter la fréquence de leurs maux de tête.

    Pendant la période où les participants suivaient le régime le plus riche en sel, la fréquence de leurs maux de tête était 30 % plus élevée qu’au moment où ils étaient dans la phase pauvre en sel.

    Le sel provoquerait donc des maux de tête, sans parler du fait qu’il augmente la tension artérielle, une tension élevée étant également un facteur de maux de tête.

    Le sel : cache-misère

    Le problème est que le sel est abondamment présent dans tous les produits industriels. Même une simple baguette de pain apporte jusqu’à 2 g de sodium sous forme de sel !
    L’OMS recommande de limiter sa consommation de sel à 5 g par jour.

     

    Télécharger « Pour les maux de tête .pdf »

    Télécharger « Maux de tête, remèdes naturels pour les soulager.pdf »

     

     

    « Les arachnides - Scorpions, tiques et mitesLa loutre marine »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :