• Mésopotamie : Les dieux et leurs villes

     

     

    Mésopotamie : Les dieux et leurs villes

     

    Plaque en terre cuite d'Ishtar, déesse mésopotamienne de l'Amour et de la Guerre. Ailée et dotée de serres, elle ne porte rien, excepté la couronne à cornes, symbole des dieux

     

    Les origines des mythes de Mésopotamie viennent d’une époque où l’écriture n’existait pas.

    Des histoires de dieux et de héros locaux ont été contées et répétées souvent, avant d’être inscrites par écris, il y a 5 mille ans, après l’émergence des premières villes.

    - Vers 4000 AV. J.-C., les villes commencent à se développer  dans la plaine fertile de Sumer. Cités fières de leurs complexes de temples qui, par leur pouvoir, richesses et influence, sont comparables aux monastères d’Europe médiévale. Pour les Sumériens, les temples sont du domaine des dieux et déesses. Ils les traitent comme des humains. Les prêtres et prêtresses servent dans ses temples et se chargent de nourrir et habiller les divinités.

    - Vers 2300 AV. J.-C., le royaume d’Akkad commence à dominer, cela se passe sous Sargon, qui, selon la légende, aurait été trouvé bébé dans un panier flottant au milieu des joncs. Les Akkadiens assimilent une grande part de la culture Sumérienne : la mythologie et rebâtissent certains dieux. Enki, dieu sumérien de l’eau douce devient Êa.

    Chaque cité de Mésopotamie a un dieu ou une déesse titulaire qui doit assuré sa prospérité et la défendre durant la guerre.

    Anou, le père des dieux, est le protecteur d’Ourouk - Mardouk, celui de Babylone - Enlil, dieu de la tempête, celui de Nippour, où il vit avec sa femme la déesse Ninlil, et son fils, Nin-Ourta.

    Dieux et déesses ont des responsabilités nationales. Ce sont eux qui choisissent le roi qui règne sur toutes les cités-Etats de Mésopotamie. Ce choix se fait périodiquement, la fonction de roi n’étant pas héréditaire, mais détenue à tour de rôle dans les diverses cités. Les dieux votent lors d’un conseil, qui se réunit toujours à Nippour, et jurent de respecter la décision du conseil.

     

     

    cité antique de mari

    Enki

    Sargon

    Les premières civilisations et les premières mythologies écrites semblent avoir pris naissance en Mésopotamie, délimitée à l'ouest par l'Euphrate et à l'est par le Tigre. Cette région de terres arables est d'abord colonisée au sud par les Sumériens. Ils sont vaincus par les Akkadiens, peuple sémite, qui font de Babylone leur royaume. Plus tard, ce sont les Assyriens qui dominent la région

    Mésopotamie : Les dieux et leurs villes

     

     

    « Mon animal, toi mon idoleEpices et aromates : Vertus et utilisations »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :