• Mon oiseau s’arrache les plumes…

     

    Mon oiseau s’arrache les plumes…

     

    Mon oiseau s’arrache les plumes…

     

    Appelée picage, cette pathologie ne s’observe que chez les oiseaux élevés en captivité et peut avoir de nombreuses origines.
    Vous pouvez consulter le vétérinaire : Cela peut être dû au régime alimentaire déséquilibré, parasite, virus, inflammation, etc.
    Mais si ce n’est pas une cause médicale, on se tournera vers une origine comportementale, en définitive la plus probable.
    Il se peut également que la cause soit à la fois médicale et psychologique. Dans tous les cas, il est important d’effectuer le diagnostic et le traitement le plus rapidement possible pour éviter que le picage ne devienne une habitude.
    Cela peut venir car l’oiseau s’ennuie. Ne pas le laisser seul trop longtemps. Les distraire en les sortant régulièrement de leur cage qui doit d’ailleurs être la plus spacieuse possible. Il existe, en outre, des jeux intellectuelle pour stimuler les oiseaux, à placer dans ou hors de la cage. Enfin, un bain ou une douche quotidienne sera fort apprécié par votre psittacidé.
    Le stress peut être à l’origine du picage. Une tension dans la maison, trop de bruit, un propriétaire anxieux, une modification de l’environnement ou encore une cage trop exiguë sont des causes possibles de stress. Le traitement comportemental consistera dès lors à en diminuer ou supprimer l’origine.
    Les oiseaux ont besoin d’au moins 12 h de sommeil. Le non respect de leur rythme peut perturber le métabolisme de l’animal et également aboutir à l’arrachage des plumes. Dès le coucher du soleil, la cage doit dès lors être recouverte par un tissu opaque et l’atmosphère demeurer la plus calme possible.

     

     

     

    « PsoriasisMon chien mordille… tout ! »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :