• Nouvelles espèces découvertes en 2018

     

     

    Nouvelles espèces découvertes en 2018

     

     

     

     

    Formie Colobopsis explosive


    La fourmi Colobopsis explodens est capable de se faire exploser pour projeter un liquide toxique qui peut tuer ses ennemis. Une équipe de chercheurs internationaux a décrit cette espèce de fourmi pour la première fois au printemps 2018, après l’avoir découverte sur l’île de Bornéo, en Thaïlande et en Malaisie. Ils poursuivent leurs études sur cette fourmi avec délicatesse, sachant que celle-ci peut aussi se faire exploser quand les chercheurs se montrent trop intrusifs.




     

    Nouvelles espèces découvertes en 2018


    À trois kilomètres sous les mers, au large du Costa Rica, des chercheurs américains ont découvert une espèce de poulpe qui les a intrigués. En effet, les poulpes de haute mer vivent habituellement dans les eaux froides. Or, cette espèce dénommée Muusoctopus vit dans un environnement d’eau chaude. Les chercheurs envisagent qu’il y ait un habitat plus adapté aux poulpes à proximité, et que la population de poulpes soit si nombreuse que certains aient dû s’adapter à ce milieu hostile.




     

    L’oiseau super noir

    Nouvelles espèces découvertes en 2018

    Nouvelles espèces découvertes en 2018


    L’oiseau de paradis de Vogelkop vient d’être reconnu comme nouvelle espèce. Cet oiseau vivant en Australie et en Nouvelle-Guinée a des plumes noires capables d’absorber 99,95 % de la lumière, peu importe d’où on le regarde. La lumière se retrouve emprisonnée dans le plumage, ce qui permet à l’oiseau mâle de mieux mettre en valeur son plumage coloré pour attirer les femelles.




     

    Nouvelles espèces découvertes en 2018


    Au début du printemps, une équipe de chercheurs de Singapour et d’Indonésie a découvert plusieurs spécimens inconnus de crustacés dans les profondeurs de l’océan Indien, près de l’île de Java, dont trois nouvelles espèces d’araignées de mer. L’une d’elles possède une forme de protection sur ses yeux qui ressemble à des oreilles surdimensionnées. Aucun nom n’a encore été donné à ces animaux étranges.

     

    Nouvelles espèces découvertes en 2018


    La même équipe de chercheurs internationaux a découvert un Bernard l’Hermite disposant de beaux yeux verts brillants ainsi qu’une crevette aux yeux bien particuliers... Ceux-ci refléteraient la lumière, affirment les spécialistes.

     

    Nouvelles espèces découvertes en 2018


    Dans l’Amazonie, des chercheurs ont découvert la grenouille Hyalinobatrachium yaku, grande de deux centimètres. Le corps de ce batracien est si transparent qu’on peut même voir son cœur battre à travers sa peau. L’ensemble de ses organes est visible de la même manière.




     

    Nouvelles espèces découvertes en 2018

    Nouvelles espèces découvertes en 2018


    Les habitants des îles Salomon, dans l’océan Pacifique, parlent depuis longtemps d’un rat géant qui vit dans les arbres. En 2015, Tyrone Lavery, un expert des mammifères, a découvert un premier individu. Mais ce n’est que tout récemment que l’analyse de l’ADN du rat a permis de savoir que son espèce était inconnue auparavant. Ce rat Uromys vika peut mesurer jusqu’à 50 centimètres et peser jusqu’à un kilo.




     

    Nouvelles espèces découvertes en 2018


    Imaginez une araignée posée dans votre assiette, et qui la recouvrirait entièrement... C’est la belle découverte qu’ont décrite pour la première fois des chercheurs mexicains et brésiliens. La Califorctenus cacachilensis peut mesurer jusqu’à 23 centimètres. Ses pattes peuvent atteindre 10 centimètres à elles seules. Bien que spectaculaire, cette araignée ne serait pas dangereuse, car un chercheur a déjà été mordu par un spécimen sans conséquence.




     

    Nouvelles espèces découvertes en 2018


    Les araignées ne cessent de réserver de bonnes surprises aux chercheurs. Une conservatrice de Madagascar a ainsi identifié récemment 18 nouvelles espèces d’araignées pélicans. Après avoir étudié des centaines de cas, Hannah Wood a établi que certaines espèces n’avaient jamais été décrites auparavant. Cette araignée tient son nom de sa tête qui ressemble étrangement à celle d’un pélican. Autre particularité : elle est cannibale. En effet, elle ne mange que des araignées.




     

    Nouvelles espèces découvertes en 2018


    Des chercheurs vénézuéliens et colombiens ont découvert la grenouille Hyloscirtus japreria, une espèce vivant en moyenne montagne. Une des particularités de ce batracien est que son chant fait entendre une sorte de « piu ». Les recherches avaient débuté il y a dix ans et, une fois découverte, la grenouille n’a été identifiée comme étant une nouvelle espèce qu’après plusieurs années de vérifications scientifiques.

     

    Nouvelles espèces découvertes en 2018


    Une nouvelle espèce d’éléphant a été découverte dans le sud-ouest de la France. Bien sûr, cet éléphant n’est pas en vie dans les forêts françaises. Ce sont ses ossements, vieux de 13 millions d’années, qui ont été exhumés par des chercheurs. Mais le crâne de l’animal montre qu’il appartient à une espèce d’éléphants inconnue jusqu’à présent, et plus ancienne que les mammouths. Ceux qu’on croyait être les ancêtres des éléphants pourraient plutôt être leurs descendants.

     

    Nouvelles espèces découvertes en 2018


    Des chercheurs ont découvert une nouvelle espèce de tardigrade dans un parc de stationnement au Japon. Les tardigrades sont des organismes capables de survivre à des températures extrêmement basses. Celui-ci, dénommé Macrobiotus shonaicus, aurait trouvé un milieu favorable à son existence dans de la mousse qui recouvre le béton du stationnement. Il existe 1 200 espèces de tardigrades dans le monde.



     

    Nouvelles espèces découvertes en 2018


    Des paléontologues ont découvert ce qui pourrait être l’ancêtre des tortues actuelles. La tortue Peritresius martini a été découverte récemment en Alabama... alors qu’elle y vivait il y a entre 66 et 83 millions d’années. L’animal avait une carapace longue de 90 centimètres, certainement très utile pour côtoyer les dinosaures.



    Nouvelles espèces découvertes en 2018


    Des chercheurs du Florida Institute of Technology ont repéré un requin présentant un ADN différent des requins grisets. Ils ont ainsi identifié une nouvelle espèce, le griset de l’Atlantique, qui vit à une profondeur de 200 à 2 300 mètres. Ses ancêtres auraient vécu au temps des dinosaures, il y a 250 millions d’années




     

    Nouvelles espèces découvertes en 2018


    Fin 2017, une nouvelle espèce d’orang-outan a été découverte sur l’île de Sumatra, en Indonésie. C’est la première fois depuis plus de vingt ans qu’une nouvelle espèce de grands singes est révélée. Les orangs-outans de Tapanuli ne seraient que 800 à vivre dans la forêt indonésienne.




     

    Nouvelles espèces découvertes en 2018


    Découverte en 2012 par des chercheurs américains en Alaska, la pieuvre à collerette n’a été reconnue comme nouvelle espèce qu’à la fin de l’année 2017. En analysant son ADN, les scientifiques ont réussi à prouver que cette pieuvre géante est bien différente de la pieuvre géante du Pacifique. C’est sa collerette qui a poussé les chercheurs à se demander si cette pieuvre n’était pas une espèce à part des pieuvres déjà répertoriées.

     

    Nouvelles espèces découvertes en 2018


    C’est dans le sud de Madagascar que le lémurien nain de Grove a été découvert. Il faut dire que l’île abrite déjà 113 espèces connues de lémuriens. Cette espèce a été nommée en hommage au primatologue Colin Groves, qui a lui-même classé 50 espèces de mammifères.




     

    Nouvelles espèces découvertes en 2018


    C’est en février 2018 que des scientifiques ont séquencé pour la première fois le génome de l’écrevisse marbrée. Ils ont pu montrer qu’il s’agit d’une espèce à part entière. Née en 1995 de l’accouplement de deux écrevisses d’origines différentes dans un aquarium en Allemagne, l’écrevisse marbrée ne compte que des femelles dans sa population. Elle est donc capable de se reproduire par clonage, sans mâle. Elle est devenue une espèce invasive sur plusieurs continents.





    Nouvelles espèces découvertes en 2018


    C’est au fond d’une grotte du Gabon, en Afrique, que des scientifiques ont découvert une nouvelle espèce de crocodile. Celle-ci, quasiment aveugle, vit au milieu des excréments des chauves-souris qui peuplent la grotte. La vie de ces crocodiles au fond d’une caverne les aurait progressivement éloignés des autres espèces de crocodiles, au point où ils sont devenus une espèce à part entière.



     

    Nouvelles espèces découvertes en 2018


    Un Belge passionné d’oiseau a découvert une nouvelle espèce de passereau, le myzomèle de Rote. C’est en Indonésie, sur l’île de Rote, que Philippe Verbelen a fait sa découverte, alors qu’il enregistrait le chant d’oiseaux. Il s’est aperçu qu’un des chants était différent des autres. Il a contacté des chercheurs de Singapour qui ont capturé l’oiseau et ont confirmé la découverte.

    https://www.msn.com/fr-be/actualite/photos/20-nouvelles-espèces-découvertes-cette-année/ss-AAwJ5yn?li=BBqiJuZ&ocid=mailsignout

     

     

    « Votre vie et en danger avec Facebook?LES PROPHETIES DE NOSTRADAMUS 2019 »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :