• Rome – Naissance d’un empire

     

    Rome – Naissance d’un empire

     

    Rome – Naissance d’un empire

    Didon reçoit Enée et Cupidon sous les traits d'Ascagne, par l'Italien Solimena vers 1720.

     

    Le poète romain Virgile, dans sa dernière œuvre, l’Enéide, recourt aux thèmes de l’Iliade et de l’Odyssée d’Homère pour raconter l’histoire de la fondation de Rome par le Troyen Enée. Fils du roi Anchise et de la déesse Vénus, Enée est le représentant de la grandeur de Rome et le symbole de la lutte colossale qu’implique la mise en place du vaste et puissant Empire romain. A travers son héros Enée, Virgile tente de montrer qu’en dépit du passé empreint de violence et de conquêtes, la Pax Augusta (la paix d’Auguste) reste l’accomplissement d’un grand destin.

    Enée quitte la ville de Troie en flammes portant son père Anchise sur les épaules, serrant les dieux lares dans ses bras et guidant son fils Asgane par la main. Cette image puissante est devenue le symbole de la piété romaine, du devoir filial, de la dévotion aux dieux et de la protection des générations futures. La femme d’Enée, Créüse reste à l’arrière, mais Enée doit poursuivre son chemin. La première partie de l’Enéide reflète l’Odyssée d’Homère. Enée, perplexe et désorienté, mais poussé par les dieux à aller de l’avant, fait voile avec son équipage et rencontre nombre de monstres qu’Ulysse a affrontés lors de ses aventures. Comme Ulysse, il visite les Enfers en quête de réponses. Là, on lui montre la future Rome et ce que le destin lui réserve. Lorsque les Troyens arrivent à la ville nord-africaine de Carthage, Enée tombe amoureux de la reine Didon, mais les forces du destin ne lui permettent pas de s’installer. Finalement, il accoste sur les côtes d’Italie et se rend compte que c’est là que se jouera sa vie. Malheureusement, des peuples indigènes y vivent déjà et Enée doit se battre pour conquérir la terre. Les Latins, conduits par l’héroïque Turnus, luttent pour défendre leur pays, mais, dans une scène qui rappelle le duel entre Achille et Hector dans l’Iliade, Enée tue Turnus et jette les fondations de Rome.

    Après le meurtre de son mari Sicharbas par son frère dans leur Phénicie natale, Didon s’enfuit vers la côte nord de l’Afrique où elle fonde Carthage. La cité est prospère lorsque Enée et son équipage y débarquent. Didon avait juré une fidélité éternelle à son mari défunt, mais Vénus envoie son fils Cupidon pour qu’elle s’éprenne d’Enée, un autre de ses fils. Alors que Didon montre sa ville à Enée du sommet d’une colline, une tempête les force à s’abriter dans une grotte, où ils s’unissent. Didon pense alors qu’il s’agit d’un mariage divin. Mais Jupiter envoie Mercure pour presser Enée de poursuivre son chemin vers l’Italie et de réaliser son destin. Alors que son bateau prend le large, Didon se tue avec l’épée d’Enée sur son bûcher funéraire. Aux Enfers, Enée rencontre une nouvelle fois Didon, qui a retrouvé son mari. Mais elle refuse de lui parler.

    Jules César et les empereurs qui lui ont succédé ont fait remonter leur lignée jusqu’à Vénus à travers Enée, se constituant ainsi une ascendance divine. Il devient alors courant de déifier les empereurs et de les vénérer après leur mort. Pour les Romains, l’histoire de Didon symbolise deux menaces majeures : Hannibal, dirigeant de Carthage de 247 à 183 av. J.-C.,   qui a failli conquérir l’Italie avec ses éléphants, et Cléopatre, reine d’Egypte, qui a donne un fils à Jules César et a combattu aux côtés de Marc Antoine contre Auguste lors de la bataille d’Actium en 31 av. J.-C.

    Romulus attire les hommes dans sa nouvelle ville de Rome en offrant un sanctuaire aux réfugiés, mais aucune femme n'y vient. Il projette donc d'organiser un festival dédié au dieu italique de l'Agriculture Consus et d'y inviter tous ses voisins. Les Sabins viennent au festival avec leurs femmes et leurs enfants. Sur un signal de Romulus, les jeunes hommes de Rome s'emparent de toutes les jeunes Sabines et les enlèvent. Le temps que les Sabins lèvent une armée pour combattre les Romains, les femmes sont déjà marées avec des Romains et leur ont donné des enfants.

    Les jumeaux fondateurs de Rome

    Ascagne, fils d'Enée, fonde la ville d'Albe-la-longue sur la côte italienne. Des générations plus tard, une femme d'Albe-la-longue, Rhéa Silvia, donne naissance à des jumeaux après avoir été violée par Mars. Son oncle, le roi, ordonne que les enfants illégitimes soient abandonnés sur les rives du Tibre. Cependant, une louve nourrit les bébés, Romulus et Remus, jusqu'à ce qu'ils soient découverts et élevés par un berger. Devenus grands, ils décident de fonder une ville sur le site où la louve leur a sauvé la vie. Mais ils se disputent à propos de la situation exacte. Finalement, Romulus tue son frère et nomme la ville "Roma" d'après son propre nom.

     

    Rome – Naissance d’un empire

    La Louve, statue de bronze de Rome, v. 500 av. J.-C. Les enfants à la mamelle furent ajoutés au 15ème siècle et ont récemment été supprimé.

     

    Rome – Naissance d’un empire

    Ce relief sur un autel de pierre d'environ 150 apr. J.C., montre le berger Faustulus découvrant la louve, Romulus et Remus.

     

     

    « Un OVNI aperçu dans le sud de la FranceTintin et Milou »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :