• Un animal obèse...

     

     

    Un animal obèse...

     

    Un animal obèse...

     

    Animaux trop gros, cela les prédispose à toute une série de pathologie sous-jacentes : diabète, problèmes cutanés, locomoteurs, cardiaques, etc. Il faut considérer chaque animal de manière individuelle et prendre en compte de nombreux paramètres comme, par exemple, savoir s'il est castré, stérilisé ou pas, sédentaire ou actif, son âge, son mode de vie, son environnement, mais aussi sa capacité à brûler les calories. Nombreux sont les propriétaires qui disent : "Mais il ne mange rien !" Oui, à l'échelle humaine. Cependant, on se rend souvent compte que la quantité de calories ingérées par l'animal est énorme par rapport à ses besoins réels. Pour la majorité des chats en bonne santé, 50g par jour de croquettes de bonne qualité suffisent. En cas de surpoids avéré, il existe plein de moyens pour aider son compagnon à maigrir mais, de manière générale, suivre un régime sans avoir faim est une utopie, sinon nous serions tous des top models aussi. Il faudra soit diminuer l'apport calorique soit augmenter les dépenses, c'est-à-dire donner une alimentation maigre ou augmenter l'exercice physique. Votre vétérinaire pourra calculer avec vous les quantités d'un aliment adapté à la perte de poids. En effet, il existe des aliments spécialement élaborés à cette fin car tous les aliments ne conviennent pas à un régime. Ces aliments jouent, entre autres, sur la satiété en diminuant la sensation de faim et contiennent des proportions adéquates en protéines, fibres, minéraux et vitamines pour une perte de poids harmonieuse. Il est également possible de faire maigrir son animal via une ration classique en augmentant les fibres et en veillant à aaurer un support protéique suffisant. Une autre possibilité est d'augmenter l'activité physique mais progressivement car augmenter l'activité d'un animal obèse de manière trop brutale l'expose à des risques d'accidents. Vous serez rapidement étonnés de l'évolution de ses capacités et vous pourrez vous réjouir de retrouver un animal plus vif, plus agile et plus équilibré. Gardez en tête que plutôt que de gâter votre chien ou chat avec de la nourriture, mieux vaut le chouchouter en lui consacrant du temps à vous promener ou à jouer avec lui, le bénéfice en sera même réciproque.

     

     

    « La PentecôteRecettes pour faire des produits d'entretien soi-même »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :